Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Robin HOBB - Ki et Vandien, intégrale

com

Ki&vandien

Titre original : The Windsingers, omnibus (2002)
Date de parution : 16/08/12
Editeur : Mnémos
Collection : Icares
ISBN : 978-2-35408-141-6
Nb. de pages : 845
Prix constaté : 28€

 

Résumé :

Les Harpies vouent à Ki, une jeune romni, une haine sans merci depuis qu'elle a détruit un nid de ces monstrueuses créatures dans un acte de vengeance désespérée. Endeuillée et seule, Ki doit pourtant reprendre la route avec sa roulotte. Ella a accepté, pour une grosse somme d'argent, de transporter un colis au travers des montagnes enneigées réputées infranchissables. En chemin, elle rencontre Vandien, jeune voleur et personnage étonnant qui l'accompagnera dans un périple semé d'embûches, et l'aidera à comprendre ce qui se trame derrière cette mystérieuse mission...

Ce que j’en ai pensé :

  Cette énorme intégrale de près de 900 pages regroupe les quatre tomes du cycle de Ki et Vandien, une des œuvres de jeunesse de Robin Hobb. Le premier qu’elle ait écrit d’ailleurs, puisque le premier tome date de 1982 ! Somme toute, le cycle a bien vieilli, même si l’on sent que l’auteur n’était pas encore au top de la maitrise de son récit. On retrouve donc quelques petites maladresses çà et là, une narration qui saute d’un moment du passé au présent de manière un peu abrupte, rien de bien méchant. On aurait d’ailleurs tort de comparer ce cycle à celui des « Aventuriers de la mer » ou de « L’assassin royal » l’auteur ayant beaucoup progressé dans son style et sa maestria depuis. Ce qui est logique.

  L’intrigue reste conventionnelle mais plaisante, avec juste ce qu’il faut de mystères et de rebondissements. Si dans le premier tome, on ne sent pas encore où l’auteur veut nous emmener, le fil rouge ne se déroulant pas complètement, les tomes suivants deviennent plus palpitants et gagnent en profondeur. Le monde imaginé par Robin Hobb est intrigant avec son choc des cultures, ses paysages grandioses et ses harpies plus « humaines » qu’il n’y parait. En somme, l’auteur pose les bases de son récit en plaçant  progressivement une pierre angulaire çà et là. Mais sans jamais aller au fond des choses, ce qui est un peu dommage. Il y a tout de même de quoi se mettre sous la dent avec les coutumes abordées, le voyage entrepris par Ki et Vandien, qui pour une fois n’a rien d’initiatique, mais permet plutôt au duo de s’appréhender.

  Et c’est sans surprise là où l’auteur excelle et où ce cyle prend toute son ampleur : dans la dynamique du tandem Ki et Vandien. De personnalités parfaitement opposés, nos deux héros sont le moteur qui fait fonctionner l’intrigue. On les voit évoluer, se rapprocher puis se clasher pour mieux sonder leur relation. Hauts en couleur et indépendants, les deux protagonistes sont des plus réussis. Ki, mature et grave, aura bien du mal à s’ouvrir à Vandien après le drame qu’elle a vécu, et celui-ci n’hésitera pas à la remettre régulièrement à sa place. Leurs rapports sont très réalistes et les diverses rencontres qu’ils feront durant leur périple ajoutera du sel à leur relation. On peut d’ailleurs dire en toute honnêteté que  ce couple improbable prend, plus souvent qu’à son tour, le pas sur l’intrigue. Il faut avouer que Robin Hobb met un point d’honneur à nous faire pénétrer les pensées les plus intimes du duo, notamment dans le troisième tome qui va à contre-courant des autres tomes… La fin du cycle, si elle reste convenue, n’en est pas moins satisfaisante et on quitte Ki et Vandien à regret.

 

Verdict : Bonne pioche

4

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agenor 21/12/2012 23:53


Je me disais bien que la couverture avait un petit air de Mnémos ! J'aime beaucoup leurs couvertures, et comme j'achète souvent un livre parce que je trouve la couverture belle ... :D (pour
l'instant je n'ai jamais été déçu de l'histoire donc je continue à marcher au coup de coeur mdr)

nymeria 04/02/2013 22:33



C'est vrai qu'ils ont de belles couvertures, ce qui est un + considérable quand on choisit un bouquin ! Après, certaines sont trompeuses et ne reflètent pas du tout le roman, donc je me méfie un
peu maintenant. Bon, de toute façon, je ne choisirerai jamais un livre juste parce que la couv' me plait et pas le résumé...



Agenor 21/12/2012 23:16


Je ne sais pas si le livre est bien ou non, mais une chose est sûre : j'adore la couverture ♥

nymeria 21/12/2012 23:42



L'illustratrion de couverture est d'Alain Brion, à qui l'on doit, entre autres, les magnifiques couvertures d'Ellana de Bottero en poche. Il signe souvent les couv' de Mnémos d'ailleurs ! J'aime
beaucoup cet illustrateur. ^^


Tu peux te pencher sur le livre aussi, il est chouette



BlackWolf 21/12/2012 17:22


Je suis fan de Robin Hobb et j'ai très envie de découvrir cete intégrale.

nymeria 21/12/2012 23:37



Qui n'est pas fan ?? (que je sorte le fouet)


Je trouve que 28€ pour les 4 tomes, c'est plutôt abordable finalement. Surtout que chez Mnémos, les intégrales sont toujours soignées. Par contre, le lettrage est un peu petit (aïe, ça pique les
yeux ! )



louve 21/12/2012 16:43


merci pour ton avis! Je possède les tomes de cette saga et je n'ai jamais osé les lire! ( pourtant je suis fan de robin hobb avec le soldat chaman ou encore l'assassin royal) et là tu me donnes
envie de foncer dessus !


Merci ^^

nymeria 21/12/2012 23:32



De rien ^^


Moi, il n'y a que "Le soldat chamane" auquel je n'ai pas adhéré, trop lent... Je n'ai jamais poursuivi au-delà du tome 1.


Si tu les as déjà dans ta PAL, n'hésite plus. Allez, hop! hop! hop!



Miguala 21/12/2012 13:41


J'hésitais à l'acheter... Grâce à toi, la balance penche encore plus du côté de l'achat


J'adore Robin Hoob. L'assassin royal est une référence pour moi.

nymeria 21/12/2012 15:05



"L'assassin royal" fait aussi partie de mes cycles préférés avec "le trône de fer". Perso, j'étais très curieuse de
voir ce qu'elle avait avant justement. C'est très sympa, mais il ne faut vraiment pas le comparer à "l'assassin" où l'auteur excelle, sinon forcèmet on sera déçu. Mais j'aime beaucoup ce qu'elle
fait de ses personnages, on ne peut que les aimer.