Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Prochaines sorties chez Le Pré aux clercs - Septembre 2011

com

logo-le-pre-aux-clercsVoici les 2 sorties de ce mois chez Le Pré aux clercs (qui sont tous deux déjà en librairies). Que dire si ce n'est que le nouveau Mathieu Gaborit est sorti *danse de la joie*, et que j'adoooore cet auteur. Et la couverture est juste magnifique !

 

chronique-du-soupir.jpg
Chronique du soupir, Mathieu GABORIT (320p)

L'étonnant voyage d'un groupe de rebelles à l'autorité divine.
Lilas, une naine flamboyante, a choisi, depuis la disparition de Frêne, son époux, de prendre sa retraite de Chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l'endroit même ou Frêne s'est "ancré" pour l'éternité. Entourée de quelques amis et d'Errence, un elfe qui est aussi son amant, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût.
Alors qu'elle s'interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l'auberge. Il serre dans ses bras une fillette de 10 ans, Brune, qui est à l'agonie.
Après quelques heures d'hésitation, et bien que pressentant l'immense danger qui émane de façon indiscible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.
Passionné depuis l'enfance par les mondes imaginaires, Mathieu Gaborit a développé un univers qui lui est propre dans un domaine ou les intrigues sont souvent répétitives et largement empruntées à Tolkien. Ses héros ne sont pas seulement des guerriers intraitables ou de fins stratèges aux pouvoirs magiques, ce sont des êtres de chair, en proie à mille tourments. L'écriture précise et fine, la subtilité intérieure des personnages, la grande maîtrise du récit confèrent à cet ouvrage la marque des grands romanciers.
Véritable quête mystique (il est question de l'origine des Hommes), le voyage de Lilas nous ouvre les portes d'un au-delà fantastique ou les dieux, à force d'ennui dans leur solitude millénaire, décident de s'incarner pour enfin entendre le souffle de leur vie.

ombre-blanche.jpg
Ombre blanche, Clémence HOUSMAN (220p)

Bien souvent dans la littérature, le mal nous apparaît sous les traits séduisants d'une femme. Ce récit de Clemence Housman en est une parfaite illustration.


Au coeur de l'hiver, alors qu'il fait nuit et que la neige a recouvert chemins et forêts, une étrange et fascinante créature fait irruption dans une ferme. Les paysans, tout d'abord effrayés par cette apparition surnaturelle, sont vite séduits par Fourrure blanche et l'un deux, Sweyn, en tombe immédiatement amoureux.La magnifique jeune femme à la peau blanche et au regard de feu doit son surnom à l'élégant manteau de loup blanc qui lui recouvre entièrement le corps.
Le frère jumeau de Sweyn, Christian, parti depuis de longues heures à la chasse, débarque alors que tous ses amis entourent Fourrure blanche et la pressent de questions. En arrivant à la ferme, son regard avait été attiré par de larges empreintes de pattes de loup dans la neige qui s'arrêtaient juste devant la porte de la ferme. En guise d'animal, une femme se tient au milieu des siens ébahis.Pressentant un grave danger, il cherche à alerter son frère, mais ce dernier ne veut rien entendre.
Quelques jours passent, quand Rol, un enfant de 4 ans disparaît mystérieusement puis c'est au tour de la vieille Trella... Un frisson d'angoisse passe sur le village, mais personne n'ose s'avouer que Fourrure blanche est à l'origine du mal. Christian n'a alors plus qu'une idée en tête : retrouver la femme loup et lui faire expier ses crimes.
Cette première histoire de loup-garou est un grand classique de la littérature imaginaire, encore méconnu en France. Jean-Pierre Dionnet, grand amateur de fantastique, revient dans sa préface sur la naissance du mythe du loup-garou et sur la collaboration de Clemence et Laurence Housman. Deux virtuoses des récits angoissants.

Print
Repost

Commenter cet article