Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[W. Wilkie COLLINS] - Seule contre la loi

com

seule-contre-la-loi-copie-1.jpgÉdition Phébus (432p)

Résumé :
Au lendemain de ses noces avec Eustace Woodville, Valeria découvre qu'elle a épousé un homme riche en mystère. Tout d'abord, son vrai nom est Macallan. Cette révélation pique la curiosité de la jeune mariée... qui n'est pas au bout de ses surprises. Il s'avère que le nom de Macallan est entaché de scandales, l'homme ayant été soupçonné d'avoir assassiné sa première épouse. Les poursuites abandonnées faute de preuves, Eustace a tenté de se faire oublier. Convaincue de l'innocence de son mari, l'impétueuse Valeria décide de mener l'enquête. Contre l'avis de tous, et bientôt en opposition violente avec son entourage, elle va s'employer, dans une angoissante solitude, à lever l'un après l'autre les masques supposés protéger la bonne société victorienne. Soucieuse de dissimuler ses propres turpitudes - meurtre, chantage, extorsion -, cette dernière semble avoir fait main basse sur la Loi. Thriller labyrinthique, âpre réflexion sur les faux-semblants, vibrant portrait d'une héroïne libre et intraitable, Seule contre la loi passe pour le premier roman policier dont le détective est une femme. A la lecture de cet opus, on comprend l'admiration sans borne que Borges et Hitchcock vouèrent au maître W. W. Collins (1824-1889), ami et rival de Dickens en son temps.

Ce que j’en ai pensé :
  Wilkie Collins, un classique dont j’ai entendu parler à travers différents blogs, me faisaient envie depuis longtemps. Ma médiathèque étant plutôt bien fournie en titres de cet auteur, je me suis lancée.


  Premières impressions, pour un roman d’époque, le récit ne fait pas preuve de lourdeurs, comme c’est agréable ! L’enquête est intéressante, rondement menée et se suit avec plaisir. La galerie des personnages est diverse et plaisante, l’héroïne obstinée et intelligente. On se retrouve vite scotché au récit.


  Là où j’ai été moins charmé, c’est par les serments d’amour éternel délivré au bout de deux semaines de rencontres…Oui, je sais, c’est propre au récit d’époque me direz-vous, mais franchement j’ai trouvé l’histoire d’amour inintéressante, au pire agaçante…J’ai également parfois été un peu gênée par les propos légèrement misogynes tenus par l’auteur (je ne suis pas la seule dans ce cas !) et malgré ce qu’annonce la quatrième de couverture, l’enquête est loin d’égaler un Holmes tout de même ! Une bonne lecture cependant, malgré ces petits défauts, mais à n’en pas douter sûrement pas le meilleur Wilkie Collins (j’espère). Je réserve mon opinion pour une autre lecture de cet auteur.

Les + :
- fluidité pour l’époque
- pas de fioritures dans le récit
- galerie de personnages originaux
- enquête tient en haleine

Les - :
- propos misogynes (qui croirait à des propos féminins ?)
- un peu longuet à se mettre en place
- l’histoire d’amour (je te vois, je t’aime, marrions nous, c’est pour la vie, youpi !)



Verdict : Bonne pioche

pasmal

Print
Repost

Commenter cet article

Cachou 24/11/2010 09:29



J'ai commencé ce livre il y a quelques semaines et j'ai complètement décroché, non à cause de l'écriture qui, comme tu le dis, est agréable, mais parce que la manière dont l'auteur décrit son
héroïne m'a vraiment irritée. Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir trouvé ce roman assez misogyne! Mais de mon côté, ça m'a tellement freinée (ça et la stupidité aveugle
de l'héroïne à laquelle je n'ai vraiment pas réussi à m'attacher) que j'ai abandonné le livre après 100 pages (donc je ne saurais jamais la fin ^_^)(en même temps, ça ne m'empêche pas de dormir).



nymeria 25/11/2010 17:34



Haha...Oui, moi non plus ça ne m'aurait pas empêché de dormir. Mais bon, j'étais curieuse car cet auteur a l'air de
beaucoup plaire. Je suis contente de voir que nous sommes plusieurs à avoir trouvé ses propos misogynes (ma soeur m'a fait la même réflexion). Et c'est vrai que l'héroïne est plutôt agaçante (je
le met sur le compte de l'époque !). Merci pour ton commentaire long comme je les aime !