Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Victor DIXEN] - Le Cas Jack Spark, tome 2 : Automne traqué

com

le-cas-jack-spark-2Paru le : 25/05/2010
Éditeur : Jean-Claude Gawsewitch
ISBN : 978-2-350-13218-1
Nb. de pages : 563
Prix constaté : 21€

Gagnant du "Grand Prix de l'Imaginaire" en 2010

Le site officiel : http://www.jackspark.fr



Résumé :
Dans la nuit de grandes vies a commencé une course-poursuite secrète mortelle.
L'enjeu ? La survie de la planète. Les hommes ne le savent pas encore, mais le monde qu'ils ont toujours connu est sur le point de disparaître. Jack Spark s'est donné pour mission de les protéger. S'il réussit à échapper aux forces invisibles qui veulent sa mort. Et surtout, s'il parvient à vaincre ses propres démons... L'automne, c'est la saison des grandes chasses. La traque est lancée !


Ce que j’en ai pensé :
  « Automne traqué » est le deuxième tome du Cas Jack Spark, et ce qui saute tout de suite aux yeux dès les premiers chapitres, c’est l’omniprésence de l’action et l’effervescence qui nous immergent quasi-instantanément dans l’intrigue ! Un véritable combiné de peps et de révélations survoltées qui font de ce deuxième tome un cocktail étonnant et très réussi !

  Nous avions quitté notre groupe d’ amis alors qu’ils se lançaient à la poursuite de l’ogre de Red Rock afin de lui faire un cas (Le Cas Jack Spark ah! Ah! Désolée, j’ai pas pu m’en empêcher ^^). C’est donc tout naturellement que nous reprenons l’intrigue là où nous l’avions laissée, à bord de l’avion militaire affrété par le père de Mary-Ashley. Ce deuxième tome s’inscrit donc dans la continuité du premier, et il est très aisé de se replonger dans le bain.

  Outre les terribles révélations distillées dès le premier chapitre, « Automne Traqué » ne ménage pas son lecteur. Nous retrouvons nos sept anti-héros aux prises avec de nouvelles embûches, mais surtout qui voient les pires démons ressurgir de leur passé et auxquels  ils devront, à tout de rôle, faire face. Pour Josh, ce sera son terrible père, pour Ti-Jean, sa phobie maladive des microbes, pour Sinead, sa pauvreté et une nouvelle famille d’accueil et pour Jack, sa nature véritable… Les chemins de nos héros divergent pour mieux se croiser et se retrouver en fin de tome.

  La narration est d’ailleurs inventive à souhait. Victor Dixen passe d’un personnage à un autre, avec pour entrée en matière une petite introduction très (télé)visuelle : « Précédemment avec (Sinead O’Flaherty) ». Il se paye même le luxe de reprendre les principaux événements des chapitres précédents sous forme de phrases condensées. Une bonne idée, très originale et qui donne un côté suivi dynamique au récit. De plus, la plume de l’auteur est toujours aussi plaisante, avec des phrases bien construites, de jolies réflexions au milieu d’une narration audacieuse. Un des points forts du récit incontestablement

  Enfin, l’intrigue possède toujours autant d’énergie et d’imagination, l’aspect « féerique » étant exploité à son maximum dans ce second tome. La Fée verte, Boogeyman, le comte Dracul, Puck, etc. Autant de personnages mythologiques qu’il est jouissif de retrouver au fil des pages. Visiblement, Victor Dixen a fait des recherches poussées sur le sujet et le roman nous en parait que plus abouti, cohérent, prodigue. C’est un réel plaisir de voir les personnages évoluer, grandir et s’affirmer pour mieux se plonger dans la bataille finale, qui s’annonce d’ors et déjà épique dans le tome 3 !

Ma note : 4.5/5

Livre lu dans le cadre d’un service de presse avec les éditions Jean-Claude Gawsewitch, un grand merci à eux !

Print
Repost

Commenter cet article

Frankie 12/05/2011 12:58



C'est effectivement un très bon tome 2, absolument palpitant, pour une saga finalement pas si jeunesse que ça, parfois !



nymeria 23/05/2011 22:14



Oui, je trouve pas que ça fasse trop ado non plus. En plus, on est loin des clichés du genre, ce qui est fort agréable ! Merci de ta visite