Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Tom Rob SMITH] - Kolyma

com

kolyma.jpgÉdition Belfond (402p), poche chez Pocket sortie prévue le 06/01/2011
Titre original : Leo Demidov, book 2: The secret speech (2009)

Résumé :
1956. La mort du « petit père des peuples » a plongé le pays dans le chaos. Tandis que Khrouchtchev entreprend sa politique de déstalinisation, les langues se délient : le temps est venu de régler les comptes.
Ex-agent zélé du MGB, Leo Demidov, aujourd’hui repenti, est à la tête d’un département de criminologie. Avec sa femme, Raisa, il a adopté deux fillettes, mais l’aînée, Zoya, hait ce père de substitution. Et elle n’est pas la seule... Car, dans l’ombre, quelqu’un attend son heure, une femme que la colère et le sentiment d’injustice ont rendue ivre de vengeance.
Pour sauver les siens, Leo n’aura bientôt plus d’autre choix que de se jeter dans la gueule du loup : le terrifiant goulag de Kolyma..

Ce que j’en ai pensé :
   Suite directe de Enfant 44, nous retrouvons Léo et Raïsa, 3 ans après les faits de ce premier roman. A la lecture des premières pages, le lecteur se rend vite compte que nos deux héros ne nagent pas dans le bonheur. Les deux fillettes qu’ils ont adopté ne leur pardonnent pas la mort de leurs parents. Surtout Zoya, l’aînée, qui essaie même de tuer Léo pendant son sommeil…Leo tentera de la sauver malgré la haine qu’elle lui porte. Car, et bien sûr c’était à prévoir, Léo porte toujours le fardeau de ses fautes commises au sein du MGB et des fantômes du passé risquent bien de ressurgir…


  Tom Rob Smith ne ménage pas ses personnages et le pauvre Leo devra reprendre du service dans ce second tome. Le contexte historique qui était déjà planté dans Enfant 44 est repris ici, sa part est donc moindre et du coup Kolyma perd un peu de l’attrait qui caractérisait le premier tome, à savoir son côté historique riche en détails. Celui-ci est toujours présent mais un peu plus occulté, même si on apprend pas mal de choses sur la vie dans les goulag et les gangs qui y sévissaient. Kolyma rentre beaucoup plus dans le récit d’action, la tension étant palpable à chaque page, le suspense tenant en haleine jusqu‘à la fin, un brin décevante. Haine et répression sont toujours au programme de cette suite et il semblerait que le pauvre Leo ne puisse pas se laver des péchés qu’il a commis précédemment puisqu’un troisième tome est en préparation, sortie prévue courant 2011.

En conclusion :
Je ne souhaite pas en dire trop pour ne pas "spoiler" ceux qui n’auraient pas encore lu Enfant 44. Néanmoins, pour ceux qui l’auraient déjà lu et sont curieux de connaître la suite, Kolyma est un bon roman, toujours aussi bien écrit et au suspense haletant. L’action a la part belle, au détriment du côté historique, qui lui a déjà été installé dans Enfant 44. Kolyma reste néanmoins très intéressant bien qu’un peu moins bon que sa préquelle.


Verdict : Bonne pioche

4

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sybille 21/12/2010 13:05



je n'ai pas encore lu enfant 44 mais ça ne saurait tarder, j'aime beaucoup les histoires sur l'URSS ! Alors celui ci devrait suivre ^^



nymeria 23/12/2010 22:49



C'est sûr, si tu aimes l'Histoire et plus particulièrement l'URSS, Enfant 44 devrait te ravir !


Bonne lecture Sybille !



Christophe P. 04/12/2010 22:32



Je ne lis que trop rarement ce genre d'ouvrage, je vais donc le tenter... Merci à toi.



nymeria 08/12/2010 23:08



De rien. Mais tu as déjà lu Enfant 44 ? Parce que je ne pense pas que l'on puisse les lire
individuellement...