Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Sophie DABAT] - Changelins, tome 1 : Evolution

com

changelinsParu le : 17/09/2010
Éditeur : Black Book
Collection : A dé couvert
Nbr de pages : 458
ISBN : 978-2-915847-84-0
Prix conseillé : 19€

Résumé :
Syrine, marseillaise de 16 ans, vient de déménager en Bretagne.
Depuis quelques mots, elle ressent d'étranges douleurs dans le dos, a de brusques envies de viande crue et sent "une présence" en elle. Ses nuits sont émaillées de cauchemars terrifiants et fantastiques, qui laissent en elle leur empreinte de feu, de sable et de sang. Entre les difficultés d'adaptation dans son nouveau lycée et les conflits avec sa famille à qui elle dissimule son état, l'adolescente se heurte de plein fouet à une interrogation cruciale : sombre-t-elle dans la folie ou est-elle confrontée à un phénomène surnaturel lié à un mythe vieux de plusieurs siècles ? Ainsi Syrine se renferme sur elle-même, malgré les liens qu'elle tisse avec Gauthier ou ceux qu'elle tente de créer avec Agnès, une lycéenne mystérieuse et solitaire.
Un matin, Syrine réalise que les hommes qui attendent Agnès chaque soir à la sortie du lycée la suivent aussi. Puis elle réalise qu'elle les a déjà vus : à Marseille, lorsqu'ils sont venus proposer un nouveau travail à son père.

Ce que j’en ai pensé :

  J’ai une petite manie de lectrice qui consiste à prendre quelques livres dans ma bibliothèque et à en lire une trentaine de pages, histoire de me faire une idée de ce que je vais lire dans un proche avenir. Je peux facilement passer une soirée à ne faire que ça, passer d’un livre à un autre, même si en définitive c’est plutôt une perte de temps il faut avouer (vu que je devrais recommencer lesdits livres depuis la page 1). C’est ce que j’ai fait avec le premier tome de Changelins, dont j’ai commencé à lire les premières pages vers 20h pour ne plus le lâcher avant une heure avancée de la nuit sans même m’en rendre compte. J’étais tellement captivée par l’histoire que j’ai englouti la moitié du livre en une soirée, c’est pour dire ! Et je l’ai fini la soirée suivante... Bref, vous l’aurez compris, j’ai adoré ce premier tome !

  Ce qui m’a frappé tout d’abord dans ce roman, c’est l’originalité du thème. Bien que les histoires fantastiques inondent nos librairies dernièrement, ici vous ne croiserez ni vampires, ni anges, ni loups-garous et autres monstruosités coutumières. Pas de fées ou de fantômes non plus. Oserai-je vous dévoiler ? Non, je ne voudrais pas gâcher votre surprise - comme je l’ai moi-même été. Ce que je peux vous dire par contre, c’est qu’une aura de surnaturel plane sur le roman. Les étranges excroissances qui semblent pousser dans le dos de Syrine nous plongent dans le doute dès les premières pages. Mais qu’arrive-t-il donc à la jeune fille ? De perplexe tout comme l’adolescente, le lecteur passe à travers un vaste spectre de sentiments qui l’ (nous) assaillent face à ces transformations. Colère, abattement, apitoiement, révolte, Syrine aura fort à faire pour supporter (et accepter) ses changements mystérieux et déstabilisants.

  Et c’est là que l’auteur a réussi à me charmer une seconde fois.  Ce roman est beaucoup plus qu’une simple histoire fantastique car Sophie débat a eu l’intelligence de construire son roman autour des sentiments de Syrine face à ses transformations. A s’intéresser à l’aspect psychologique que de telles mutations peuvent apporter. Plus qu’un semblant de réflexion, l’auteur a vraiment creusé cet aspect et réussit à nous émouvoir et nous interroger sur de nombreux problèmes de l’adolescence : la puberté, les rapports familiaux pas toujours évidents à cette période, la maladie et même le racisme (car ce n’est certainement pas à l’adolescence que l’on fait le plus preuve de tolérance vis-à-vis des différences d’autrui). Un roman qui traite de l’acceptation de soi, du respect des autres. Sophie Dabat développe des thèmes forts d’une manière juste et réaliste, « Changelins » ayant trouvé un fort écho en moi. Tout m’a paru à sa place, logique, vrai, aussi bien les réactions de la jeune fille que de sa famille ou de ses amis. J’ai souvent eu l’envie de m’exclamer « Quelle talent ! ». Car il en faut du talent pour fournir un si fort accent de véracité à un roman à tendance fantastique.

  Les petits clins d’œil à X-Men m’ont beaucoup amusé quant à eux. J’ai trouvé que chaque personnage avait une personnalité propre et intéressante, du meilleur ami Gauthier à l’étrange et agressive Agnès. De plus, le style de l’auteur est fluent et harmonieux, la narration bien rythmé, sans temps mort jusqu’à la fin... qui m’a fait soupirer : « A quand la suite ?? » En bref, une petite pépite qu’il serait bien dommage de louper et qui me fait ranger Sophie Dabat dans la même catégorie que Victor Dixen : du très, très bon jeunesse français. Long live !

Ma note  : 4.5/5

Lu dans le cadre d’un service de presse avec les éditions Black Book, un grand merci à Coralie !

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bambi_slaughter 16/05/2011 19:30



Très bon avis ! J'ai moi aussi adoré ce livre. :D



nymeria 23/05/2011 22:16



J'ai hâte de lire la suite ! Il y a vraiment de bonne choses en fantastique français dernièrement je trouve \o/
D'ailleurs la suite sera peut être pour ocotbre de cette année ! *croise les doigts*