Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN] - Indiana Teller, tome 1 : Lune de printemps

com
indiana-tellerTitre : Indiana Teller, tome 1 : Lune de printemps
Auteur : Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN
Broché Paru le : 10/03/2011
Éditeur : Michel Lafon
ISBN : 978-2-7499-1387-2
Nb. de pages : 382
Prix constaté : 17€

 

Résumé :

Dans les interminables plaines du Montana s'étend le ranch des Lykos.

Les voisins alentour sont loin de se douter que ses habitants sont les membres de l'un des clans de loups-garous les plus puissants d'Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller, 17 ans. Né de l'union d'une humaine aux pouvoirs mystérieux et d'un loup-garou, Indiana est le petit-fils et le seul héritier de Karl, le chef de la meute. Se sentant comme un étranger parmi les siens, il lutte pour trouver sa place dans la hiérarchie codifiée imposée par son peuple : des créatures fantastiques qui vivent cachées au milieu des hommes.

En quête d'une vie normale, il rejoint l'université du Montana où il fait la connaissance de Katerina O'Hara et de Tyler Brandkel, le fils d'un éternel rival de son grand-père. Indiana et Tyler savent qu'ils n'ont pas le droit de convoiter une humaine. Mais malgré les avertissements des leurs, ils tombent tous les deux amoureux de Katerina. Peu de temps après, Indiana est victime d'un terrible accident dont il sort miraculeusement indemne en se volatilisant au dernier moment.

Cet événement lui révèle une capacité secrète : il peut rebrousser le temps instantanément lorsqu'il est en danger. Voilà un atout précieux, car son accident semble suspect : aurait-il été la cible des Brandkel qui veulent évincer Karl et reprendre le pouvoir ? L'équilibre et la sécurité des loups n'ont jamais été aussi menacés. A l'aide de son nouveau don, Indiana trouvera-t-il la force d'empêcher la guerre ? Oseriez-vous défier les lois du clan ?

Ce que j’en ai pensé :

N’ayant jamais lu Tara Duncan, je dois avouer que je ne connaissais pas du tout Sophie Audouin-Mamikonian, et ce fut donc une totale découverte pour moi. Et bien une chose est sûre, ma lecture d’Indiana Teller finie, je n’ai qu’une envie : me jeter sur Tara Duncan en espérant y retrouver la fraîcheur et l’humour d’Indiana !

Vous l’aurez compris j’ai adoré ce premier tome d’Indiana Teller qui m’a fait un bien fou, tant il était divertissant, bourré d‘humour et de bonnes idées. Je vous passe le résumé, qui est déjà bien consistant et se suffit à lui-même pour une fois, pas la peine d’en rajouter.

Le roman se découpe en courts chapitres dans un style « journal intime », Indiana s’adressant au lecteur directement à la première personne. Ce mode narratif nous permet tout de suite de nous identifier facilement à Indiana, à ses pensées et ses émotions, et qui plus est, le jeune homme se révèle vite un narrateur hors pair, spontané et drôle, je ne m’étais jamais attaché aussi facilement à un personnage, c’est pour dire ! C’est définitivement ce qui m’a séduite dans ce roman, le ton d’auto-dérision d’Indiana qui se moque toujours gentiment de lui-même et des autres, et ne se laisse jamais abattre malgré sa vie pas toujours facile.

Ensuite, il y a la farandole de personnages secondaires que le jeune homme introduit, parfois de manière cocasse (j’ai adoré la rencontre avec Axel) et qui ont chacun une personnalité fouillée et un rôle précis à jouer. Et pour une fois, les femmes ont des caractères bien trempés et ne font pas figure de potiche (même la magnifique et fourbe Serafina). J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la façon dont l’auteure détourne les clichés. Ainsi Tyler, le rival en amour et ennemi du clan d’Indiana, se pose en ami et entretient une relation ambiguë avec Indiana. On est loin des poncifs du genre rival= méchant amoral et on se rend compte que le jeune homme se retrouve malgré lui pris dans la tournante des événements (tout comme Indiana).

L’univers fantastique fait de loup-garous (mais pas que) est bâti de main de maître, et sort un peu des sentiers battus en nous proposant une classification en loups et semis (ses humains mordus par un loup-garou et donc impur) qui explique le mythe du loup-garou mangeur de chair humaine. L’idée des « rebrousse-temps » est également brillante et rajoute une touche de piquant et d’originalité à l’histoire et promet de belles choses dans les prochains tomes. On se pose d’ailleurs beaucoup de questions sur ce qu’aurait pu « voir » la mère d’Indiana en voyageant dans le temps, et qui expliquerait pourquoi elle a tué son mari...

En conclusion :

Beaucoup de suspense donc dans ce premier tome, quelques mystères qui nous titillent habilement, une pointe de romance malicieuse, un univers fantastique bien bâti, des personnages au passé fouillé (j’ai adoré encore une fois l’histoire d’Axel), et enfin une touche d’auto-dérision bienvenue sont autant d’ingrédients qui vous feront aimé ce premier tome d’Indiana Teller. Et honnêtement, je ne lui trouve pas de points négatifs (à part peut-être de surfer sur la vague vampire/loup-garou/ange à la mode ?) Arf! Même pas... Parce que franchement, j’ai rarement lu lecture aussi divertissante et c’est fou comme ça détend ! C’est d’ailleurs le tome 2 que j’attendrai avec le plus d’impatience parmi toutes mes sagas... Et elles sont nombreuses !

 

Ma note : 4.5/5th 007


Un grand merci à Camille des éditions Michel Lafon pour ce service presse !

Print
Repost

Commenter cet article

Ninon 14/02/2012 18:02


Moi c'est l'inverse : j'ai lu la série Tara Duncan mais pas celui-ci mais je compte le faire bientôt et ta critique ne fait que m'encourager !

belledenuit 07/04/2011 10:46



Ma fille est en train de le lire. Je le tenterai peut-être. J'ai juste un peu peur d'être déçue vu que je n'avais pas aimé le T1 de Tara Duncan que je trouvais trop jeunesse. Par contre, je veux
bien croire qu'il y a de l'humour dedans parce que ma fille a bien rigolé à un moment donné et ce n'était que le début du bouquin



nymeria 11/04/2011 17:22



Je n'ai pas lu Tara Ducan alors je ne saurais pas dire si le ton est le même. Mais je n'ai pas trouvé que ça faisait trop jeunesse, comparé à certains autres romans. Et oui, on rit pas mal devant
l'esprit de dérision du héros ! Pique-le donc à ta fille


Merci de ta visite belledenuit.



Véro. 06/04/2011 19:10



Les loup-garous ne m'attirent pas mais j'aime bien Tara dont j'ai encore quelques tomes à lire !



nymeria 06/04/2011 20:35



J'ai très envie de découvrir Tara maintenant du coup !  J'espère qu'il y aura autant d'humour.


Je ne dirai pas que je suis fan non plus, mais j'aime bien tout ce qui est fantastique. En plus, Indiana Teller est de la fantasy urbaine en quelque sorte, puisque l'histoire pourrait se passer
dans notre monde.



Marie 06/04/2011 18:41



Ok... d'après tout ce que je lis sur les blogs, si on ne veut pas passer à côté DU livre à lire en ce moment, il faut se lancer...


Je vais l'acheter ce week end. 



nymeria 06/04/2011 20:31



Oui, je luis prédis un beau succès ! Bonne découverte alors Marie et merci de ton com'