Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Scott LYNCH] Les Salauds Gentilshommes, tome 2 : Des Horizons Rouge Sang

com
salauds2Titre vo : Gentlemen Bastards, book 2 : Red seas under red skys (2007) 
Broché paru le : 19 février 2008
Editeur : Bragelonne
ISBN : 978-2-352-94143-9
Nb. de pages: 639
Prix constaté : 25€


Résumé :
Locke Lamora, l'ancienne Ronce de Camorr, et son comparse Jean Tannen ont fui leur cité natale. Ils ont embarqué à bord d'un navire et gagné la cité-État de Tal Verrar, où ils prévoient bientôt de réaliser leur forfait le plus spectaculaire : s'attaquer à L'Aiguille du péché, une maison de jeu réservée à l'élite et voler son incommensurable trésor. Il n'existe qu'une façon de s'approprier l'argent de cet établissement: le gagner aux divers jeux qu'il propose à ses clients. Un domaine que Locke et Jean croient connaître sur le bout des doigts. Mais, une fois encore, les deux compères se retrouvent embringués dans des aventures imprévues... et devront se frotter à la flotte pirate de la redoutable capitaine Zamira Drakasha. Une véritable sinécure pour des voleurs qui ne distinguent pas bâbord de tribord ! Et pendant ce temps, les Mages Esclaves fomentent leur revanche contre celui qui les a humiliés et croit avoir échappé à leur châtiment: un certain Locke Lamora.

Ce que j’en ai pensé :
   Première impression de ce tome 2 de nos gentilshommes bâtards préférés : c’est que du bonheur ! Quel plaisir de retrouver nos deux rescapés même en aussi fâcheuse posture, que dis-je, surtout en aussi mauvaise posture ! Locke et Jean font toujours autant preuve de bagou et l’auteur, d’imagination. Il invente un jeu de cartes particulièrement vicieux où il est question d’ingurgiter de l’alcool en cas de perte (je vous laisse imaginer les possibilités), bref Scott Lynch nous enchante avec toujours plus d’idées originales et de subterfuges (point trop en dirais-je pour ne pas gâcher votre plaisir).

   Les répliques qui fusent entre nos deux héros sont toujours aussi gouailleuses et jubilatoires, j’en suis vraiment devenue fan! Le rythme est un peu moins soutenu cependant, souvenez-vous, nous avions quitté nos gentilshommes en pleine débandade, ses membres réduits à peau de chagrin. Ceci explique cela, fini l’âge d’or des Gentilshommes Bâtards, bonjour les remords et les prises de tête entre nos deux survivants.


  Les intrigues, multiples, sont assez jouissives et malgré une partie en mer un peu moins captivante, on ne s’ennuie pas une minute (une petite baisse de régime dirons-nous!)


  Le récit est toujours aussi bien construit et la fin particulièrement  étonnante et prometteuse. On quitte avec regrets nos salauds préférés (une nouvelle fois en fâcheuse posture) et dont l’avenir semble compromis. Et c’est avec le même plaisir qu’on les attendra pour de nouvelles aventures.

En conclusion :
   Un très bon tome, toujours aussi jubilatoire. Scott Lynch fait preuve, une nouvelle fois, d’originalité avec des intrigues croisées étonnantes (mais où va-t-il chercher tout ça ?). Les répliques sont croustillantes à souhait. Que demande le peuple ?

Verdict : Nuit blanche

rock

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article