Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Sara POOLE] - Francesca, empoisonneuse à la cour des Borgia

com

francescaTitre VO : Poisoner Mysteries, book 1 : Poison : A novel of the renaissance

Broché paru le : 9 novembre 2011

Editeur : MA

ISBN  : 978-2-8224-0051-0

Nb. de pages : 416

Où passer commande ?

 logo librairiedialogues-fr blanc1

 

Résumé :

Rome, été 1492. Une époque troublée pour la chrétienté, qui s'est rendue coupable quelques mois auparavant de promulguer l'édit décrétant l'expulsion de tous les Juifs d'Espagne. Mais la cité éternelle s'émeut moins de leur sort que de celui du pape, Innocent VIII, dont on dit qu'il est mourant. Cette nouvelle attise pourtant davantage les ambitions qu'elle ne suscite la prière.
Au service de la famille des Borgia depuis toujours, Francesca apprend la mort de son père (l'empoisonneur attitré de la famille) dans des circonstances douteuses. Commence alors pour elle une quête de vengeance, qui la pousse à prendre la suite de son père.

Ses recherches vont lui faire découvrir que l'expulsion des Juifs d'Espagne n'est que le prélude à des actes plus monstrueux encore et que le pape, à la santé déclinante, compte bien autoriser depuis le Vatican. Il s'agit à présent de le neutraliser, tout en aidant Rodrigo Borgia, son maître, à être élu pape par le conclave.

 

Ce que j’en ai pensé :

  Voilà un roman comme je les aime et un genre que je n’avais pas lu depuis longtemps avec ça, « Francesca » s’affirmant comme une fiction historique passionnante. Vous aimez les récits de traitrise et de complots historiques ? Alors suivez-moi, le premier roman de Sara Poole devrait vous satisfaire…

  Déjà entendu parler des Borgia ? Cette famille au passé sulfureux dont Rodrigo Borgia, alias le pape Alexandre VI, était le pater familias ?  Difficile de n’en avoir jamais entendu parler, la famille faisant l’objet de rien de moins que deux séries télévisées (dont une est en cours de diffusion sur Canal +)  dernièrement. Le roman de Sara Poole surfe sur cette actualité en nous proposant un premier roman étonnant, historiquement précis, malgré les quelques adaptations habituelles au genre. Ne vous laissez pas leurrer par sa couverture qui fait penser à une énième mouture romantique, « Francesca » est un roman d’aventure historique, un jeu de complots et de poisons où la romance n’a que peu de place.

  Ce premier roman introduit Francesca, fille d’empoisonneur qui suit le chemin de son père. A la mort plus que louche de celui-ci, la jeune femme décide de tirer cette histoire au clair et par là même de se venger. C’est ainsi qu’elle devient la nouvelle empoisonneuse de Rodrigo Borgia, qui était le patron de son père. En voulant découvrir la vérité sur les assassins de celui-ci, Francesca se retrouve mêlée à un vaste complot politique, visant à offrir le pontificat à Borgia, simple cardinal au moment des faits.  Outre un travail de recherche historique qui rend ce récit plus que réaliste, Sara Poole nous embarque dans le monde périlleux des empoisonneurs avec beaucoup de compétence. Les digressions que l’héroïne s’autorise afin de nous expliquer en quoi exactement consiste son métier d’empoisonneuse, sont proprement fascinantes. Tel ou tel effet d’un poison est expliqué, et on se demande comment la jeune femme réussira l’exploit de créer un poison indécelable chez sa victime.

  La trame est richement intrigante. On suit pas à pas Francesca dans son enquête, le côté détective étant de la partie. Dès lors, l’héroïne aura fort à faire pour démêler l’écheveau des manigances que jouent les uns et les autres. Ami ? Ennemi ? Sara Poole nous perd dans les méandres de son intrigue pour notre plus grand plaisir. C’est simple, « Francesca » est de ces romans que l’on lit jusqu’aux lueurs du petit matin, tant on se retrouve embarqué par son intrigue. La narration à la première personne y étant pour beaucoup. L’héroïne s’adresse directement au lecteur, l’interpelle sur tel ou tel point de ses recherches, et le fait passer de l’état de lecteur à celui de témoin et spectateur. Procédé ingénieux qui rend le récit immersif.

  Que dire de l’héroïne, vite attachante, qui possède une part de noirceur en elle ? On la sent batailler tout au long du récit contre cette part d’elle-même qui lui répugne et lui fait peur. Pas bécasse pour deux sous, Francesca n’hésite pas à se salir les mains, même si au fond, elle craint pour son âme. Jusqu’où est-elle prête à aller pour venger la mort de son père, et où va sa loyauté ? Plutôt solitaire, la jeune femme finira par trouver des gens sur qui elle peut compter, sans oublier le ténébreux Cesar qui ne laisse pas la jeune femme indifférente. Cependant, ne vous attendez pas à quelque chose de très sulfureux, car comme je l’ai mentionné plus haut, l’auteur ne s’attarde pas sur les scènes coquines (même si Francesca est loin d’être  pudique).


En conclusion :

« Francesca » est un récit romanesque comme je les aime, plein de panache et de trahisons. Entre coup-bas et complots enchevêtrés, Sara Poole nous emmène dans le dédale historique de la papauté, où un parfum sulfureux de corruption et de poisons flottait avec intensité. Bien documenté, « Francesca » navigue sur les scandales de l’époque et choque parfois par sa violence et son manque de moral, impression renforcée par la véracité de certains faits historiques. L’héroïne est charismatique, et c’est avec grand plaisir et beaucoup d’impatience que j’attendrai le deuxième tome des aventures de mon empoisonneuse préférée ! ^^


Ma note : 4.25/5

http://www.gillesparis.com/

Print
Repost

Commenter cet article

MA EDITIONS 27/11/2011 10:45


Bonjour à tous,


Oui, nous travaillons à la traduction du deuxième opus "Trahison" pour une sortie au printemps !


Bien à vous et bonne lecture

nymeria 01/12/2011 14:42



Quelle bonne nouvelle ! Merci à vous d'être passé par ici pour nous donner l'information. Et vivement le printemps
donc \o/



Merkillia 23/11/2011 22:15


La couverture m'avait tapé dans l'oeil lorsque tu l'as ajouté dans BBM et je vois que le contenu semble être à la hauteur du « contenant ». Allez hop, dans la wish! 

nymeria 24/11/2011 11:12



Héhé. Je suis une vile tentatrice.


En tout cas, les éditions MA ont bien choisi pour leur premier roman, eux qui se spécialisent surtout dans les livres didactiques et les documents.


J'espère qu'ils publieront la suite ! ^^



Lady K 23/11/2011 09:23


Il me le faut ... outre le fait que je trouve la couverture magnifique hein ... mais l'histoire me tente énormément et vu ce que tu en dis, j'ai raison de vouloir m'y arrêter ^^

nymeria 23/11/2011 18:18



Toi qui aimes les romans historiques, je pense effectivement que Francesca devrait te plaire ! ^^



Kahlan/ImagIn 22/11/2011 18:11


Je me méfie toujours des livres dont la base est historique, j'ai peur qu'ils ne soient trop historiques, justement ! Mais tu me donnes grande envie de me lancer dans celui-ci !

nymeria 23/11/2011 18:17



Je comprends ce que tu veux dire !^^ Moi aussi, j'aime lire des fictions historiques bien équilibrées, pas trop... chiantes ? Mais je pense que Sara Poole a trouvé le bon équilibre, avec sa narration à la première personne qui allège bien l'ensemble.


Si j'ai réussi à te donner envie, je suis bien contente ! Merci de ta visite Kahlan