Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Nao-Cola YAMAZAKI] - Ne riez pas de mon histoire d'amour

com

ne-riez-pasÉdition Seuil (93p)
Titre original : Hito no sekkusu o warauna

Résumé :
"Yuri avait de jolis cils. Même le coin de ses yeux était entouré de rides charmantes. Il faut préciser qu'elle avait vingt ans de plus que moi et son visage devait bien en porter les marques. Mais quand elle riait, ses rides étaient vraiment adorables."
Sur un ton léger et ironique, désabusé et mélancolique, un jeune homme se souvient d'une liaison amoureuse récente, qui probablement devait bouleverser tout son avenir. Séduit par son professeur de dessin, femme mûre et mariée qui se veut libre, il tombe amoureux quand elle décide de faire son portrait, et se trouve rapidement pris au piège de la passion.

Ce que j’en ai pensé :
  Ce roman très court, que je qualifierais volontiers de nouvelle tant son format est abrégé (moins de 100 pages), est le premier roman de Nao-Cola Yamazaki. Pour être tout à fait honnête, et je ne serai pas tendre avec l’auteur, j’ai trouvé ça très mauvais. Je sais, c’est moche à dire, et je n’aime pas être aussi radicale, mais cette lecture m’a paru bien insipide, fade, vraiment sans intérêt...

  Au-delà du fait que le thème de l’amour entre deux personnes d’âge  différent est éculé, l’auteur n’apporte rien de neuf avec ce roman et les personnages nous paraissent ternes et creux. Yuri,femme mariée et d’âge mûr, et Isogai, étudiant en peinture en dilettante, ne savent pas ce qu’ils veulent, vivent et travaillent sans passion et on a envie de les secouer comme des pruniers pour déclencher un semblant de vie chez eux...Leur personnalité est brossée à la va-vite, très superficiellement et le lecteur ne ressent aucune empathie pour eux.

  L’écriture de Nao-Cola Yamazaki est vraiment ce qui m’ adonné le coup de massue, c’est saccadé, inégal et donne l’impression d’avoir mal été traduit (je ne m’étonne plus que certaines personnes me confessent ne pas aimer le style japonais s’ils tombent sur ce genre de roman). La passion promise sur la 4ème de couverture ressemble plus à de l’indifférence et comparer Yamazaki à Sagan a des allures de sacrilège. Amis lecteurs passionnés de littérature japonaise, passez votre chemin !

En conclusion :
Un premier roman très court qui me laisse un goût de fadeur dans la bouche. L’histoire ne possède aucune passion et est traité de manière superficielle. Les personnages sont mous et creux et on ne s’inquiète pas du tout de leur sort. Ne riez pas de mon histoire d’amour ? Et pleurer, c’est possible ?

Exemple du style de l’auteur :

« J’étais happé comme par la vision de tétons dans un soutien-gorge. » (encore une douteuse analogie avec le ciel)

« J’étais ému par la beauté somptueuse du soleil couchant. On aurait dit une tranche de thon transparente. » (ça, c’est sûr, c’est émouvant)

Ma note : 1/5

Lu dans le cadre du Challenge "In the Mood for Japan" (5/12)

Print
Repost

Commenter cet article

Pierre 26/11/2011 11:56


Bonjour,


Je voulais juste signaler que les citations que vous présentez ne sont pas ridicules aux yeux d'un Japonais. Lorsqu'on lit un roman japonais, il ne faut jamais oublier qu'il a été écrit par un
écrivain d'une culture totalement différente de la nôtre. La traduction y est peut-être pour quelque chose, mais un Japonais ne trouvera pas cette comparaison niaise, la couleur d'une tranche de
thon représente quelque chose chez les Japonais, pas chez nous.


Voilà, c'est juste pour ne pas décourager tout le monde.


Bien à vous


 

Choco 19/02/2011 00:12



Et bien, c'est envoyé ça !



nymeria 21/02/2011 16:49



Hihi !  J'ai pas de bol avec mes lectures du Japon dernièrement. espérons que les prochaines seront meilleures.
Merci de ta visite !



Wax 11/02/2011 18:12



Wow le style est... euh... particulier 'XD ! Premier roman pas très prometteur en somme :/



nymeria 11/02/2011 22:15



Haha...Oui, la tranche de thon m'a bien fait rigoler. très poétique ! Cette auteur ne restera pas gravée dans ma mémoire
en tout cas. J'espère que ma prochaine lecture du Japon sera meilleure ! Merci de ton passage Wax !



Soundandfury 09/02/2011 21:19



J'ai découvert la litt japonaise il y a peu et j'ai vraiment adoré chaque titre lu. Alors pour celui-ci, je pense que je vais passer mon tour, histoire de rester sur ma bonne impression!


Je ne sais pas à quel point je suis influencée par le choix (hilarant) des citations, mais non, vraiment, pas moyen!



nymeria 11/02/2011 22:12



Oui, ça serait dommage de gâcher cette bonne impression ! Surtout qu'il y a pleins de romans japonais fabuleux !


 


J'avoue que quand je suis tombée sur ces deux passages dans le livre, je croyais avoir mal lu ! XD Merci de ton commentaire et bonne découverte de la littèrature japonaise !



Lynnae 09/02/2011 20:18



Effectivement ... merci de mettre des citations pour se rendre compte, là c'est vraiment abominable, en effet ... je vais donc passer mon chemin !



nymeria 11/02/2011 22:09



Bonne idée ! Heureusement que le roman était court, sinon j'aurai vraiment eu l'impression de perdre mon temps. Je
crois que les citations parlent d'elles-même ! Merci de ton passage Lynnae !