Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Nadia COSTE] - Fedeylins, tome 1 : Les rives du monde

com

fedeylins1Paru le : 10/03/2011
Éditeur : Gründ
Collection : Gründ Romans
ISBN : 978-2-7000-2924-6
Nb. de pages : 416
Prix constaté : 18€

Le site dédié : http://www.fedeylins.com

La page facebook : http://www.facebook.com/pages/Fedeylins/


Résumé :
Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui constitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar.
Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.

Ce que j’en ai pensé :

  Si vous cherchez une lecture charmante, douce, très imagée et pleine de bons sentiments, alors « Fedeylins » est le roman qu’il vous faut ! Oscillant entre la petite fable écologique et récit enchanteur, « Fedeylins » ravit et nous émerveille tels les bons vieux contes de notre enfance, peuplés de petits êtres fantastiques et de créatures diverses.

  Le roman débute d’une manière très douce, l’auteure nous narrant la gestation et la naissance de Cahyl, notre petit héros Fedeylin. Le ton est tout de suite donné, la narration est éthéré, lyrique, très sensible. J’ai rarement vu un début aussi beau et aussi merveilleux, mon cœur de lectrice a été d’emblée conquise ! Les courts chapitres ne font que nous happer avec plus de simplicité, notre attention toute entière tournée vers de ce petit être si mystérieux.

  Et c’est qu’il est incroyablement touchant notre petit héros qui découvre le monde avec la peur au ventre. Car Cahyl est différent de son peuple, il ne possède pas la marque qui doit forger son destin. Encore un héros qui se découvre une destinée me direz-vous ? Et bien pas du tout. Tout d’abord, l’univers créé par Nadia Coste est atypique et très imaginatif. Le petit peuple des Fedeylins, bien que possédant quelques similitudes avec les humains, s’apparentent plutôt à de petites fées ou des minimoys, un croisement entre des batraciens (car ils sont pondus en quelque sorte) et des insectes (je pense surtout à la libellule à cause des ailes). La naissance de Cahyl, sa bataille pour crever sa bulle et sortir de la mare vivant, m’a rappelé le combat des têtards que l’on voit dans les documentaires animaliers. Un moment émouvant et très fort que Nadia Coste a su retranscrire avec beaucoup de brio et de doigté.

  L’amitié improbable entre Cahyl et Glark (un gluant, ennemi naturel des Fedeylins) et qui est une des fondations du roman, se révèle très noble et très réussie. Tout comme la relation touchante de Cahyl avec sa famille, très soudée. De biens jolies valeurs que le roman véhicule sans niaiserie ou naïveté aucune. Car l’auteure aborde aussi bien la vie et que la mort, ainsi que des thèmes universels tels que la solitude, l’ignorance, l’empathie,etc. En cela, aussi bien l’histoire que les personnages se trouvent être réussis et très travaillés. L’intrigue est fouillée et possède de véritables enjeux qui se dévoilent petit à petit. Chaque protagoniste trouvant sa place dans ce premier tome. Que ce soit Naïlys (qui m’a beaucoup ému par sa quête de liberté et d‘individualité), Glark (qui se refuse à suivre les ordres aveuglement et passe outre une haine injustifiée) et surtout Cahyl (qui cherche sa place au sein de son peuple et qui malgré son isolement, fait preuve de beaucoup de bonhomie envers autrui). Il semble évident que chaque protagoniste a été l’objet d’un soin extrême et je ne peux que féliciter Nadia Coste de nous offrir un roman aussi magique.


En conclusion :
Un magnifique roman où l’imaginaire est vivace et très poétique, et où la plume de l’auteure, ronde  et délicate, envoûte. Ce premier tome tout doux et plein de bons sentiments, réveillera à coup sûr votre âme d’enfant et comblera vos attentes d’adepte de merveilleux ! Du moins jusqu’en octobre 2011, date de sortie de deuxième tome !

Ma note : 4.25/5

Print
Repost

Commenter cet article

BlackWolf 06/06/2011 23:51



J'ai toujours un doute concernant ce livre, tout le monde en dit du bien et pourtant j'ai du mal a être complètement convaincu.



nymeria 25/06/2011 21:13



Je te comprends, le côté "mignon" ne plait pas forcèment à tout le monde. Et au vu de tes lectures, je pense effectivement que ça peut coincer... Tu as déjà lu/vu Arthur et les Minimoys ? Si tu aimes, alors tu peux y aller, mais sinon ce roman n'est peut être pas fait
pour toi.


Merci de ta visite et de ton commentaire !