Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Mathieu GABORIT] - Chronique du soupir

com

chronique-du-soupirParu le  : 8 septembre 2011
Éditeur  : Le Pré aux Clercs
Collection : Fantasy
ISBN  : 978-2-84228-394-0
Nb. de pages : 297
Prix constaté : 19€
Où passer commande ?

logo librairiedialogues-fr blanc1

Résumé :
Lilas, une naine flamboyante, a choisi de prendre sa retraite de chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l'endroit même où Frêne, son époux, s'est "ancré" pour l'éternité.
Entourée de quelques amis et de son amant Errence, un elfe, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût. Alors qu'elle s'interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l'auberge. Il serre dans ses bras une jeune fille de seize ans, Brune, qui est à l'agonie. Après quelques heures d'hésitation, et bien que pressentant l'immense danger qui émane de façon indicible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.
Dans un monde dominé par les fées, nains, elfes et sirènes affrontent leur destin. Arriveront-ils à conquérir leur liberté ? C'est tout l'enjeu de leur quête.


Ce que j’en ai pensé :
  Quel plaisir de retrouver la plume féerique de Mathieu Gaborit ! L’attente fut longue, mais je n’ai pas le moins du monde été déçue par ce nouveau roman enchanteur et ô combien inventif, qui m’a réellement transporté le temps de 300 pages.

  Quand j’ouvre un livre de Mathieu Gaborit, je sais que je vais me retrouver littéralement embarquée dans un univers unique et poétique, c’est à chaque fois une nouvelle découverte et un petit bonheur. Cet auteur a vraiment un don pour créer des univers imaginaires novateurs et envoûtants, tout en gardant une certaine cohérence qui fait souvent défaut dans ce type de lecture. Dans « Chronique du soupir », l’auteur nous emmène dans un monde féerique où chaque cœur a été remplacé par une fée qui représente le souffle de vie. Humains, nains, elfes, tous sont logés à la même enseigne. L’héroïne, Lilas, est une naine d’un certain âge, guerrière accomplie qui coule des jours paisibles en tant qu’aubergiste. Quand son fils, Saule, en grand danger, vient lui demander de l’aide, Lilas mettra tout en œuvre pour le sauver, quitte à renier toutes ses allégeances passées…

  Peuplé de nains, d’elfes, de fées et de sirènes, le monde de Mathieu Gaborit se révèle enchanteur et harmonieux, chaque particularité étant expliqué au lecteur. Les termes « d’encrage », de «lignes de vie », de «renégates », et de « Haute-fée »  sont absorbés par le lecteur au fur et à mesure, et on sent la volonté de l’auteur de créer un monde porteur, bien développé et dense, tout en conservant une part de rêve et de merveilleux. L’atmosphère peu commune qui se dégage du roman, est à la fois sombre et magique, et sert merveilleusement l’histoire. Les thèmes abordés par l’auteur sont plutôt insolites, les sentiments des différents personnages étant au cœur même du récit. Abnégation, amitié, puissance des liens familiaux, individualité, mais surtout amour, sont les maîtres mots de « Chronique du soupir ». Un récit empreint d’émotion et de sensibilité qui ne laissera personne indifférent.

  A l’instar de Lilas, personnage bourru mais sympathique, qui semble prête à tout pour protéger sa famille. Une héroïne hors norme, mais au final très attachante. Son amant, Errence, m’a surtout fait ressentir de la pitié, tant je l’ai senti effacé et mélancolique (tout le contraire de la naine). Brune, malgré sa destinée tragique, ne m’a par contre, pas beaucoup ému. J’ai par ailleurs ressenti une certaine sensualité qui se dégageait des personnages, que ce soit entre Lilas et Errence, ou Saule et Brune. Oscillant entre poésie et volupté, l’auteur réussit de nouveau à créer une ambiance unique. Enfin, il y a la plume de Mathieu Gaborit qui est toute en finesse et  poésie, d’une grande maîtrise. Charmée de bout en bout par cet univers fantaisiste et  surprenant, difficile de reprendre son  « souffle ».

  En bref, « Chronique du soupir » est un roman enchanteur, plutôt court, qui envoûte dès ses premières phrases. L’atmosphère unique qui se dégage du récit réussit à captiver son  lecteur par son ambiance onirique et sombre. Les sentiments ont la part belle, l’auteur cherchant clairement à émouvoir par ses thèmes forts. Touchant et  noble, « Chronique du soupir » ne me laisse avec qu’un seul regret : que l’aventure fut si courte !

Ma note : 4.5/5

Print
Repost

Commenter cet article

Pommette 02/11/2011 21:46



Je viens de lire ta chronique et je n'ai maintenant qu'une envie, me jeter sur ce roman. J'ai adoré ta façon d'écrire et je compte bien lire tes prochaines chroniques!


Par contre, je dois t'annoncer que ma PAL ne t'apprécie pas beaucoup! ;)



nymeria 23/11/2011 17:50



Oh! Comme c'est gentil ! Je suis bien contente si j'ai réussi à te
donner envie ! ^^


Et je comprends ta PAL, la mienne en veut à beaucoup de monde aussi !



BlackWolf 09/10/2011 01:34



Vu toutes les chroniques positives je devrais être tenté par ce livre et pourtant il y a n petit quelque chose qui me retient.



nymeria 12/10/2011 16:24



Il est des livres comme ça, qui ont l'air de plaire mais qui ne m'attirent pas forcément non plus. Ne te force pas, on est pas tous obligés d'aimer (et de lire) les mêmes choses !


En tout cas, si tu veux quand même te lancer, ce roman a le mérite d'être court (un peu comme une novella). Tu connais déjà un peu le style de l'auteur ou pas du tout ?


Bon, de toute façon, ce ne sont pas les lectures qui te manquent je crois ! XD


Merci de ta visiste !



Ptitetrolle 08/10/2011 09:20



Une très belle chronique qui retranscrit parfaitement ce que j'ai ressenti à la lecture. Un univers unique, envoûtant et féerique : coup de coeur pour moi aussi ! 



nymeria 12/10/2011 16:19



Merci, c'est gentil ! :D Je crois qu'il plait beaucoup aux bloggeurs ce nouveau Gaborit. Contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir eu un coup de coeur ! Merci de ta viste