Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Margaret ATWOOD] - Captive

com

capti7057.jpgÉditions 10/18 (625p)

Résumé :
859 : Grace Marks, condamnée à perpétuité, s'étiole dans un pénitencier canadien. A l'âge de seize ans, Grace a été accusée de deux horribles meurtres. personne n'a jamais su si elle était coupable, innocente ou folle. Lors de son procès, après avoir donné trois versions des faits, Grace s'est murée dans le silence : amnésie ou dissimulation ?
Le docteur Simon Jordan veut découvrir la vérité. Gagnant sa confiance, Jordan découvre peu à peu la personnalité de Grace, qui ne semble ni démente ni criminelle. Mais pourquoi lui cache-t-elle les troublants rêves qui hantent ses nuits ?
Inspiré d'un sanglant fait divers qui a bouleversé le Canada du XIXe siècle.

Ce que j’en ai pensé :
Basée sur une histoire vraie, Captive nous tient en haleine tout au long de ses 600 pages. Chaque page tournée nous fait partager le quotidien de Grace qui, à l’initiative du bon docteur, remonte le fil de ses souvenirs jusqu’à la tragédie finale. Bien malgré nous, on finit par s’intéresser à la vie de la pauvre Grace et de fil en aiguille, on se prend à se poser les mêmes questions que tout le monde : Grace a-t-elle vraiment pris part aux meurtres ? Joue-t-elle la comédie ? Est-elle cette manipulatrice sans cœur que tout le monde décrit ?


Même si au final, l’auteur nous apporte un semblant de réponse pas franchement convaincant (la véritable Grace n’a jamais avoué et a toujours maintenue avoir tout oublié de cette fatidique journée) et malgré quelques digressions superflues, Captive réussit à nous captiver (oui, je sais elle était facile celle-là!).

 

D’autres trouveront ce roman peut être ennuyeux, après tout, ce n’est que le récit d’une jeune servante au XIXè siècle, ses tâches quotidiennes, pourtant j’avoue ne pas m’être ennuyée une seconde. Et même si on ne peut pas qualifier Captive comme un roman à suspense, la montée en intensité et les souvenirs de Grace refaisant surface au fil des pages rendent le récit prenant.

 

Le style peut être un peu déroutant de prime abord, le langage de Grace étant un peu châtié, mais on s’y fait vite. La fin pêche un peu par contre, mais le roman en vaut quand même la peine.

En conclusion :
L’histoire, qui retrace une histoire véridique qui a eu lieu au Canada durant le XIXè siècle, est particulièrement passionnante. La montée en intensité est bien menée et le récit maîtrisé. Grace finit par nous être attachante et elle s’avère être une conteuse hors pair au final. Les différents personnages qui croiseront sa route sont vraiment bien développés et intéressants. La fin ne plaira pas à tout le monde par contre et le style pourra en dérouter plus d’un. Ces petits défauts mis à part, Captive est un très bon roman qui vaut la peine d’être lu.

Les + :
- le fait que l’histoire de base soit un fait véridique apporte du piquant au récit
- Grace est une conteuse attachante
- montée en intensité maîtrisée
- les personnages qui gravitent autour de Grace sont plus que des seconds rôles

Les - :
- la fin pas convaincante
- un style un peu dérangeant au début
- quelques passages superflus
- où se trouve la vérité ?



Verdict : Bonne pioche

pasmal

Print
Repost

Commenter cet article