Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Lectures abandonnées

com

Au cours des derniers mois, j’ai abandonné pas mal de lectures. Honte sur moi !? Et bien en fait non. La vie est juste trop courte et les livres trop nombreux pour perdre son temps dans une lecture contraignante ou ennuyeuse. Quand ce sont des livres que j‘ai acheté, je me force un peu à les finir (mes pauvres sous !) mais comme ceux-ci ne sont que des emprunts, je préfère passer au suivant. Il faut vraiment que le livre me fasse décrocher ou qu’il soit trop difficile à comprendre (voir déchiffrer) comme ce fut le cas de Dogra Magra (et pourtant j’affectionne les histoires compliquées !)
Voici les livres qui n’ont pas réussis à conserver mon attention :

dogra-magraDogra Magra, Yumeno Kyûsaku :
Tenté dans le cadre du Challenge In the Mood for Japan, ce classique japonais m’a laissé perplexe. L’idée de départ était séduisante, mais je me suis perdue dans le dédales d’explications emboîtées les unes aux autres. A portée philosophique, j’ai fini par m’embrouiller dans le récit et je n’y comprenais rien (c’est dans ces moments que l’on se sent particulièrement idiote :S) En plus, il était plutôt long et comme c’était un emprunt, je ne pouvais pas le garder et le reprendre à petite dose pour le digérer…Un jour peut être.

le-sang-des-ambrose

Le sang des Ambrose, James Enge :

Vous est-il déjà arrivé de lire un livre dont vous aviez l’impression qu’il manquait le début ? Le sang des Ambrose est de ceux-là…Après vérifications, il semblerait que l’auteur ait déjà sorti différentes nouvelles qui introduisaient les personnages et installaient l’histoire. Pas étonnant. Du coup, l’intrigue reste nébuleuse et je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Dommage. Surtout que ce roman avait de l’humour et j’aime bien les fantasy truculents.

ce-qui-etait-perdu.jpgCe qui était perdu, Catherine O’Flynn :
Il commençait bien pourtant, et la première partie m’a bien plu. Suivre les enquêtes de détective de cette petite fille était sympathique. La deuxième partie du livre l’est beaucoup moins. Je l’ai lu en transversal pour connaître le fin mot de l’histoire mais franchement je n’ai pas trouvé d’intérêt dans cette suite de descriptions de vie et de boulot merd*** (dixit l’auteur). Dommage encore une fois, l’histoire avait du potentiel.

kairo.gifKairo, Kurosawa :
Commencé aussi dans le cadre du Challenge ITMFJ, l’histoire n’avait rien à voir à ce que j’attendais et c’était très bizarre comme lecture. Plutôt court, mais je devais rendre mes livres à la médiathèque alors tant pis…Pas de regrets.

Print
Repost

Commenter cet article

Hazel 13/12/2010 22:59



Bonsoir,

en visitant votre blog, j'ai vu que vous vous intéressez au milieu littéraire. Je me permets donc de vous parler du Hangar, qui est un site littéraire qui publie régulièrement des chroniques
littéraires et artistiques ainsi que des créations d'internautes.
Par ailleurs, en ce moment, le site organise un concours avec pour thème La Naissance : pour y participer il suffit d'envoyer un texte (poésie, théâtre, nouvelle, etc.) ou une oeuvre picturale
(photographie, peinture, BD, dessin, etc.) jusqu'au 28 décembre via le formulaire de contact du site ou bien à l'adresse mail suivante : contact@le-hangar.com

Nous vous attendons donc sur http://le-hangar.com/

Hazel, du Hangar.