Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Kristin CASHORE] - Graceling

com

graceling.jpgÉditions Orbit (425p)

Résumé :
Les Sept Royaumes. Katsa est une Graceling, un être rare doté de pouvoirs incroyables : elle peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l'oblige à assassiner pour son compte. Sa rencontre avec le prince Po, un Graceling dont le talent est connu de lui seul, va changer le cours de son existence. En tombant amoureuse de Po, elle va découvrir un monde meilleur, et comprendre que son don n'est pas une malédiction. Parallèlement, Katsa apprend qu'un terrible danger plane sur les Sept Royaumes : il est temps pour elle d'accomplir son destin. Sauver sa terre ou vivre son amour : Katsa devra-t-elle choisir ?

Ce que j’en ai pensé :
Graceling est un petit roman jeunesse sympa, un poil léger, qui aurait mérité un développement plus approfondi. Ne cherchez pas de contexte politique fouillé ni d’intrigue recherché dans Graceling, vous n’en trouverez pas.  On survole un peu cet univers qui vraisemblablement n’a pas été beaucoup creusé. Les personnages sonnent creux, on aurait aimé en savoir plus sur eux. Et franchement, c’est bien dommage car le titre avait du potentiel.

L’idée des Graceling, ces êtres aux aptitudes hors du commun et aux yeux déroutants, formait un pitch de départ intéressant et original, mais à l’évidence Kristin Cashore a dû penser que ça suffisait pour un titre jeunesse. Mal lui en a pris, car de nos jours avec la multitude de titres jeunesse qui inondent chaque mois les étagères des librairies, Graceling ne réussit pas à retirer son épingle du jeu.

J’avoue avoir été d’autant plus déçue que Graceling avait les bases pour faire une bonne saga. Du coup, je n’ai pas particulièrement envie de lire la suite, surtout que celle-ci concerne un nouveau personnage du même univers. Sans suspense pour nous inciter à continuer et sans espoir de développement de l‘intrigue, pourquoi continuer ? Franchement, je ne comprend pas Kristin Cashore…

En conclusion :
Ce titre reste beaucoup trop superficiel tant au niveau du contexte, que de l’intrigue. Les personnages sont brossés à la va-vite. Le suspense bien trop faiblard pour faire de Graceling un roman jeunesse incontournable. Reste que ce titre a du potentiel. A réserver aux moins de 15ans et à ceux qui découvrent la fantasy et ne sont pas trop exigeants. Aux autres, passez votre chemin.


Verdict : Planche de salut

6

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article