Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Ken SCHOLES] - Les psaumes d'Isaak, tome 1 : Lamentation

com

isaak1-lamentationTitre VO : Psalms of Isaak, book 1 : Lamentation (2009)
Paru le : 21/05/2010
Éditeur : Bragelonne
ISBN : 978-2-352-94390-7
EAN : 9782352943907
Nb. de pages : 473
Prix constaté : 22€
Où passer commande ?

logo librairiedialogues-fr blanc1

Résumé :
 La cité de Windwir vient d'être anéantie, et avec elle la Grande Bibliothèque où reposait la mémoire du monde.
L'onde de choc de cette catastrophe rompt les équilibres politiques et religieux des Terres Nommées, attise les convoitises, ravive les complots, met à mal les alliances. La guerre est inévitable. Rudolfo le roi tsigane, seigneur des Neuf Maisons Sylvestres, est le premier sur les lieux et recueille dans les ruines un automate de métal. Agité de sanglots et rongé par la culpabilité, celui-ci s'accuse d'être à l'origine du drame.
Quel est son terrifiant secret ? A-t-il été manipulé ? Qui voulait la destruction de Windwir et pourquoi ? Mais voilà que Neb, un jeune moine orphelin qui a assisté à l'horreur, commence à faire des rêves prophétiques...

Ce que j’en ai pensé :
  Premier tome d’une pentalogie qui s’annonce déjà comme solide et subtile, « Lamentation » a défaut d’être un coup de cœur, est une très agréable découverte.

  Le récit débute par un génocide, la cité de Windwir venant d’être complètement soufflée par une explosion dévastatrice. L’unique témoin étant un jeune homme qui s’apprêtait à quitter la cité. Plus rien de subsiste de ce lieu de connaissance, Windwir étant réputée pour abriter le savoir du monde stocké dans sa grande bibliothèque. Si le coupable de cette barbarie se dénonce bien vite avec force fanfaronnades, on aurait tort de prendre ce fait pour acquis...

 C’est à partir de cette événement tragique que Ken Scholes va faire graviter toute sa trame. Entre intrigues politiques, manipulations et luttes de pouvoir, « Lamentation » nous emmène dans une spirale infernale de jeux de dupes, les secrets occupant une grande place dans ce premier tome. En ce sens, on peut rapprocher ce cycle des « Psaumes d’Isaak » à celui de Daniel Abraham, « Les cités de lumière ». Nous avons affaire à de la Fantasy plus posée, moins centrée sur l’action, où les scènes épiques sont reléguées aux oubliettes. Nous sommes plus dans la contemplation, bien que moins que dans le cycle d’Abraham tout de même, la guerre pointant vite le bout de son nez. Néanmoins, il ne faut pas s’attendre à de l’action débordante, Ken Scholes s’intéressant surtout à l’aspect « cérébral » de l’histoire, à la destinée de ses personnages. Pour autant, on ne s’ennuie pas, car l’auteur réussit à entourer son récit de suffisamment de mystères pour titiller notre curiosité et nous pousser vers l’avant.

  « Lamentation » étant un premier tome d’introduction qui « pose »  l’histoire, le lecteur a tout le loisir de s’intéresser et de s’attacher aux personnages, qui sont particulièrement soignés (et nombreux). Il y a le mécaserviteur Isaak, qui donne son nom au cycle et qui, outre le fait qu’il soit une machine douée d‘émotions, est particulièrement fascinant. - C’est d’ailleurs de loin mon personnage préféré ! - Il y a aussi le seigneur tsigane Rudolfo, guerrier flamboyant et altruiste, Jin Li Tam, la redoutable concubine, le pape caché Petronus, déchiré par sa charge, mais aussi Nebios, le jeune apprenti dont une prophétie annonce la venue. Bon, là, je dois dire que ce personnage m’a paru bien fade à côté des autres protagonistes. Encore un jeune homme qui se découvre une destinée hors du commun, son rôle prédit par une prophétie oubliée... Mouais. Le poncif sur lequel Scholes aurait pu franchement faire l’impasse à mon avis.

  Le récit possède de nombreux enjeux complexes et pertinents, l’auteur réussissant le pari de nous surprendre lors de retournements de situation. (Je félicite d’ailleurs Ken Scholes qui développe des personnages sans aucun manichéisme, à l’instar d’un Sethbert ou d’un Vlad Li Tam.) L’alliance de la magie et des machines fonctionne à merveille ( ça me rappelle le côté FFX ^^), et ouvre tout un champ de possibilités dans les prochains tomes. Ajoutez à cela, une guerre de religions qui se profile rapidement, et vous comprendrez pourquoi « Les psaumes d’Isaak » remportent autant de suffrages.

  En bref, un premier tome d’exposition qui malgré quelques lieux communs, séduit et entraîne son lecteur dans une spirale de complots et de manipulations. Des personnages savoureux, un clash de cultes et toute une flopée de mystères achèvent de piquer la curiosité du lecteur, qui se retrouve inévitablement plongé dans ce merveilleux chant de « Lamentation ». Le charme Scholes a frappé, laissez-vous tenter...

Ma note : 4/5

Print
Repost

Commenter cet article

Lady K 28/09/2011 19:40



Une série qui me fait très très envie depuis la sortie du tome 1 ! J'espère pouvoir bien vite l'acheter :)



nymeria 03/10/2011 21:59



N'est-ce-pas ? J'avais reçu le tome 1 à noel l'année dernière, et je ne suis pas déçue d'avoir reçu celui-là (sur ma
longue liste) ! Espérons que Ken Scholes n'attende pas des années avant d'écrire la suite. C'est moi, où les cycles sont de plus en plus longs dernièrement ? Encore une pentalogie...



BlackWolf 21/09/2011 12:24



Ah contenant que ce livre t'ait plu, et tu va voir les tomes suivants sont encore meilleurs.



nymeria 21/09/2011 16:46



En fait, j'ai déjà lu le tome 2 ! Comme j'avais les 2 premiers tomes sous la main (et que j'étais curieuse de connaitre la suite), je les ai enchainés. J'ai le 3ème tome qui m'attend sagement
dans ma PAL maintenant.


Mais comme le 4ème tome n'est pas encore sorti en vo, je me tâte de le lire tout de suite (parce que l'attente va paraitre longue après...) ^^'