Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Juliet MARILLIER] - Enfant de la prophétie, tome 2

com

enfant2Titre VO : Sevenwaters, book 3 : Child of the prophecy (2002)
Paru le  : 22 septembre 2011
Éditeur  : L’Atalante
Collection  : La Dentelle du Cygne
ISBN  :  : 978-2-84172-553-3
Nb. de pages : 380
Prix constaté : 20€
Où passer commande ?

logo librairiedialogues-fr blanc1


Résumé :
"Tu iras à Septenaigue Fainne. J'attendais que tu sois prête. Tu achèveras ce que j'ai commencé. Tu remporteras la victoire qui m'a longtemps été refusée. Ils tomberont ensemble, le peuple de Septenaigue et son ombre de l'Autre monde. Telle est ta mission".
Une autre génération a passé. Fainne, fille unique de Ciaran le druide proscrit, doit se soumettre à la volonté de sa grand-mère, la redoutable Lady Oonagh. Éduquée dans les arts de la magie, elle est vouée à détruire Septenaigue.
Car les temps sont venus et les Irlandais se préparent à reconquérir les Iles sacrées sous la conduite de l'enfant de la prophétie, celui-là même qu'elle doit anéantir avec leurs espoirs.

Ce que j’en ai pensé :
  Suite et fin d’ « Enfant de la prophétie » avec ce deuxième tome qui tient toutes ses promesses !

  Si la première partie de ce roman s’avérait quelque peu lente, pleine de secrets et d’interrogations soulevées quant au peuple des fées - ou encore quant son intrigante tante Liadan - , ce deuxième tome se révèle riche en révélations, l’écheveau des mystères liés à la troublante prophétie de l’enfant à la marque de corbeau se démêlant sous nos yeux ébahis. Fainne se retrouve plongée au cœur même de la guerre qui se prépare et le temps des choix (et des sacrifices) s’annonce. Des choix cruels et déchirants que notre héroïne aura bien du mal à faire. J’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de la jeune fille qui s’ affirme de page en page et s’ouvre un peu plus aux autres. Écartelée entre son sens du devoir et son amour pour sa famille (et pour Darragh), Fainne devra faire preuve de beaucoup de courage et de ténacité. Cette deuxième partie est d’ailleurs l’occasion d’introduire de nouveaux personnages charismatiques, comme son cousin Johnny, meneur né et officiellement « enfant de la prophétie », mais aussi sa mystérieuse tante Liadan,une femme forte et protectrice envers sa famille ou encore Finbar, un druide envoûté par la redoutable lady Oonagh. Autant de personnages fascinants et à la personnalité fouillée, qui rendent cette deuxième partie vraiment très prenante.

  Opinion renforcée par un rythme soutenu, les événements s’accélérant dans ce deuxième tome. La guerre millénaire que se livre les peuples d’Erin et de Britannia se retrouve au cœur du récit, la magie entourant les îles sacrées en étant le vecteur. Nous avons ainsi droit à quelques révélations à propos du peuple des fées et des Anciens, et la magie druidique est décrite avec beaucoup d’inspiration et de cohérence. L’auteur a visiblement essayé d’ancrer son récit dans la réalité, « Enfant de la prophétie » jouant sur le fait que le progrès nous empêche dorénavant de voir et de ressentir la magie des choses. Une leçon de vie et d’écologie peut donc être perçue selon la manière dont on lit « Enfant de la prophétie ». Au-delà de cette réflexion sur la nature, le roman s’affiche comme une histoire d’amour naissante, entre Fainne et Darragh, avec ses balbutiements et ses doutes, mais également comme un beau roman sur la famille, les liens familiaux unissant les habitants de Septenaigue étant indestructibles.

En bref : Magie, nature, amour, folkore, aventure, tous les ingrédients indispensables se réunissent pour nous faire passer un agréable moment de lecture avec « Enfant de la prophétie ». Original de part son contexte celtique et sa magie druidique, ce roman offre de grands moments de bravoure et d’émotion, les personnages étant attachants et travaillés. La fin, surprenante, apporte quelques rebondissements bienvenues qui tiennent en haleine jusqu’à la toute dernière page. Une belle découverte assurément.

Ma note : 4/5

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article