Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[John VERDON] - 658

com

658Titre original : Think of a number (2010)
Paru le : 04/05/2011
Éditeur : Grasset
Collection : Thriller
Nbr. de pages : 440
ISBN : 978-2-246-76961-3
Prix Conseillé : 20.90€
Le site officiel : http://www.658-lelivre.fr/

Résumé :
Ancien alcoolique reconverti en gourou pour milliardaires dépressifs dans une clinique très privée, Mark Mellery reçoit un jour une lettre anonyme, lui demandant de se prêter à un petit jeu d'esprit à première vue inoffensif...
Mais l'énigme ne tarde pas à prendre une tournure sanglante et terrifiante.Appelé à résoudre une enquête en apparence insoluble, semée d'embûches et d'indices trop flagrants pour être honnêtes, le légendaire inspecteur David Gurney, jeune retraité du NYPD bientôt rattrapé par les démons de l'investigation, se lance aux trousses d'un meurtrier aussi inventif que machiavélique — pour qui le décompte macabre ne fait que commencer...

Ce que j’en ai pensé :
  Pour un premier coup d’essai, on peut dire que John Verdon a réussi un coup de maître avec 658. Bien que très classique dans le fond, l’auteur a su y mettre les formes et nous livre un jeu de pistes haletant et diabolique qui plaira aux férus de thriller complexes et ingénieux.

  Le protagoniste principal de cette histoire est un policier à la retraite, qui se voit entraîner malgré lui dans un jeu d’esprit avec un mystérieux criminel qui semble capable d’entrer dans la psyché humaine. Entre deux poèmes alambiqués, l’ancien inspecteur Dave Gurney devra se creuser les méninges afin de décrypter les quelques indices et preuves épars souvent sans queue ni tête de prime abord. C’est surtout ce côté réflexif qui m’a plu, les énigmes et casse-tête étant inventifs, de quoi faire cogiter à loisir le lecteur. Et force est de constater que John Verdon s’y adonne avec brio.

  La narration percutante est rondement menée, découpée en trois parties dont les chutes m’ont rappelés les fameux fondus au noir des séries télévisées policières. En effet, à chaque fois l’auteur réussit à placer une révélation ou un nouveau coup de théâtre qui relance l’intérêt du lecteur - et l’intrigue par la même occasion. Le style de John Verdon est incisif et très soigné, il nous emmène sur les traces du tueur à un rythme haletant. Il devient vite difficile de poser ce roman.

  Si reproche on devrait lui faire, je dirai que sur le fond 658 reste plutôt classique, l’identité du tueur n’étant pas ce qui m’a le plus étonnée. Verdon n’innove pas vraiment sur les bases de l’intrigue (un policier à la retraite qui a connu un drame dans sa vie), ni même dans sa conclusion, (qui reste très bateau dans le genre). Néanmoins, pour un premier roman, l’auteur se débrouille plutôt bien, l’intrigue étant vraiment prenante et le style extrêmement plaisant. Il semblerait d’ailleurs que le personnage de Dave Gurney ait gagné ses galons de personnage mythique, puisque John Verdon a décidé d’en faire son protagoniste fétiche dans une série de romans, le deuxième sortant très prochainement aux Etats-Unis. Je l’attend de pied ferme !

Ma note : 4/5

Merci à Livraddict et aux éditions Grasset pour ce partenariat !

Print
Repost

Commenter cet article