Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Fabienne BERTHAUD] - Un jardin sur le ventre

com

Un-jardin-sur-le-ventre.jpgÉdition Hugo et cie (284p)

Résumé :
C'est l'histoire d'un peu tout le monde. L'histoire d'une vie fauchée. D'un amour qui s'arrête. D'une mère qui part. D'un mari qui devient veuf. D'un veuf qui ne veut pas le rester. C'est l'histoire de gens qui ne se comprennent pas. D'une sœur qui regrette. D'un frère qui revient. Il y a des petits-enfants qui souffrent, qui se taisent. Des filles qui pleurent, qui fument et des chiens qui aboient. C'est l'histoire banale de la vie et de la mort.

Ce que j’en ai pensé :

  Un très beau coup de cœur pour ce roman qui est la simplicité même mais qui a su me toucher par sa sincérité.

  C’est une histoire banale qui nous est conté, une tranche-de-vie comme il y en a tant, avec ses drames, ses victoires, ses joies et ses doutes…
Suzanne a 70 ans et se trouve à la fin de sa vie. Elle laisse un mari et deux filles derrière elle, chacun inconsolable à leur manière. Car la vie de Suzanne n’a pas toujours été facile et c’est par la voix de sa cadette, Gabrielle, que l’on apprend à la connaître et à s’y attacher.

  Un jardin sur le ventre est un roman délicat, pudique, qui dégage énormément de charme. Et même s’il est mâtiné de tristesse, on ne peut s’empêcher de ressentir beaucoup d’amour et de tendresse, d’une mère à ses filles, d’un sœur à un frère. Le thème y est ordinaire mais d’une maîtrise si parfaite qu’il nous fait dévorer ce livre avec beaucoup de facilité. Je parle de maîtrise car bien que le roman soit riche en émotions, jamais il ne tombe dans l’écueil du pathos.

  Fabienne Berthaud écrit par des phrases courtes et va à l’essentiel avec une écriture que j’ai trouvé très belle car tranquille, pleine d’aisance. Si je devais citer une seule chose qui m’ait déplu, je dirais que j’aurai parfois aimé que Suzanne ou une de ses filles se révolte face à ce père et mari abusif…

  Une fois la dernière page tournée, j’avoue n’avoir eu qu’une envie, me plonger dans les autres romans de Fabienne Berthaud, dans l’espoir d’y trouver la même émotion. Une auteure que je n’oublierai pas de sitôt et qui me redonne foi en la littérature française contemporaine.

En conclusion :
Un très bon roman, d’une simplicité et d’une authenticité admirable. Fabienne Berthaud écrit avec beaucoup de doigté et de pudeur une tranche-de-vie qui nous touche, des personnages qui nous semblent si proche. Une belle réussite.


Ma note : 4/5

Un immense merci à BOB et aux éditions Hugo et cie pour ce partenariat.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article