Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Erik L'HOMME] - A comme Association, tome 1 : La pâle lumière des ténèbres

com

a-comme-association-1Broché Paru le : 14/10/2010
 Éditeur : Gallimard jeunesse / Rageot
ISBN : 978-2-07-063468-2
Nb. de pages : 153

Pour en savoir plus, un site dédié : A comme Association, le site

 

 

Résumé :
Prénom : Jasper.
Age : 15 ans.
Description : grand, maigre, peau blafarde et yeux charbon.
Profession : agent stagiaire à l'Association et lycéen (à ses heures perdues).
Signes particuliers : pratiques la magie et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval.
Aime : les mauvais jeux de mots, Donjons et Dragons, l'Agent stagiaire Ombe.
Mission : démanteler un trafic de drogue chez les vampires.


Ce que j’en ai pensé :
  Envie de vous détendre et de rire après une longue journée de travail/de cours qui n‘en finissait plus ? Pourquoi ne pas essayer « A comme association » d’Erik L’Homme et Pierre Bottero, un petit concentré de bonne humeur et de bonnes idées made in France !

  Jasper est un jeune garçon un peu spécial. Adepte des mauvais jeux de mots et baratineur complet, il mène des missions pour l’Association, obscure société qui gère les problèmes liés au monde surnaturel. Magicien à ses heures, on l’envoie sur les traces d’un trafiquant de drogues pour vampires...

 Le format est court (à peine 150 pages) mais possède une richesse insoupçonnée. Je ne m’attendais pas du tout à un monde aussi cohérent et aussi abouti en si peu de pages. Pourtant c’est le cas, et en plus d’être frais et léger, ce premier tome est plutôt complet et bien bâti, même si on peut plus le considérer comme un prologue à l’histoire dont 8 tomes sont prévus.

  On rit (ou sourit) beaucoup devant l’humour pas toujours très subtil de Jasper, dont les bons (mauvais ?) mots jalonnent ce premier tome. Babillard comme personne, Jasper adore s’écouter parler et enjovile plutôt deux fois qu’une ces aventures, ce qui rend le récit désopilant et badin. Le ton est donc volontairement désinvolte et franc, le récit à la première personne apportant une certaine familiarité qui n’est pas pour me déplaire. On a comme l’impression que c’est nous-même, lecteur, que Jasper essaye de baratiner ! Astucieux.

  Enfin, malgré son humour qui tombe parfois un peu à plat, Jasper est un personnage attachant, débrouillard et malin comme personne et l’intrigue possède son lot de mystères et d’interrogations qui poussent à lire la suite. L’Association nous apparaît insaisissable, ce fameux trafique de drogue bien étrange et quid des mystérieux poursuivants de Jasper ? Bref, un premier tome plaisant, drôle et léger qui promet de belles heures à venir.

En conclusion :
Un premier tome qui démarre fort avec pour narrateur Jasper, jeune magicien de 15 ans, bavard et adepte des calembours débiles. L’univers d‘« A comme Association » est relativement bien fignolé malgré ses 150 pages et l’intrigue titille suffisamment notre intérêt pour nous pousser à lire la suite. Un roman à lire pour se détendre après une journée harassante, quand on a un coup de cafard ou que l’on est de mauvais poil ! Sourire assuré !

Ma note : 4/5

Merci à Gallimard Jeunesse pour ce service presse !

Print
Repost

Commenter cet article

Merkillia 16/04/2011 01:18



J'ai adoré ce premier tome, et tout particulièrement Jasper!  J'ai hâte de le retrouver dans le prochain tome
d'Erik L'Homme!



nymeria 18/04/2011 15:50



Ah! Quelles calembours pourris quand même, mais c'est clair qu'il m'a bien fait rire ! J'ai hâte de lire le tome 2,
celui de Bottero avec Ombe, histoire de voir les différences de point de vue (oui, chui à la bourre).