Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Cassandra CLARE] - La Cité des ténèbres, tome 3 : Le Miroir mortel

com

La-cité-des-ténèbres-3Titre vo : The Mortal Instrument Trilogy, book 3: City of Glass (2009)
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de parution : 01/03/12
ISBN : 978-2-266-22285-3
Nb. de pages : 606 pages
Prix constaté : 18.15€

 

Résumé :

La lutte entre le Bien et le Mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Citée de Verre

afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S'introduire dans la Cité sans l'autorisation de l'Enclave n'est pas sans danger... Dans sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle va comprendre que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures.

Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?

Ce que j’en ai pensé :

  Après un bouquet final qui chamboulait la donne à la fin du second tome de « La cité des ténèbres », ce troisième opus nous entraine dans la fameuse cité d’Idris, un changement de décor total et bienvenu qui apporte beaucoup de piquant à l’histoire. Riche en rebondissements et en révélations, ce tome ne dément pas l’intérêt des premiers tomes, l’intrigue ne faiblissant pas et le récit gagnant en intensité. Après les nombreuses allusions à Alicante dans les tomes précédents, j’étais vraiment curieuse de découvrir la cité et j’avoue ne pas avoir été déçue.  On se représente vraiment facilement les décors majestueux et ses étranges habitants.

  Bourré d’action et de suspense, ce tome n’est pas en reste niveau émotion avec la disparition de certains personnages secondaires, la guerre faisant rage à Idris. Entre les anciens ennemis, les ennemis de toujours et les nouveaux qui se positionnent, c’est un jeu de chaises musicales très rythmé que nous propose l’auteur. Force est de constater qu’on ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ce tome. L’humour est un peu moins présent par contre, étant donné le sérieux de la situation. Certaines scènes sont relativement cruelles (notamment la torture de l’ange) et nos nerfs sont mis à rude épreuve tout au long du tome. Les combats sont nombreux et bien menés, les descriptions des diverses créatures font froid dans le dos.

  Qui dit troisième tome, dit révélations en pagaille, bien qu’il faille avouer qu’on avait déjà flairé deux ou trois choses grâce aux indiscrétions parsemant les tomes précédents. Par contre, j’ai été agréablement surprise par le grand méchant de l’histoire, Valentin, qui se révèle être un personnage beaucoup plus complexe qu’il n’y parait. D’ailleurs, j’ai trouvé que les protagonistes prenaient de l’épaisseur dans cet opus, et les voir se mettre dans des situations dangereuses tout en se serrant les coudes m’a beaucoup plu. Clary gagne (enfin ?) en maturité dans ce tome, même si elle m’a un peu agacé à toujours chercher l’approbation de Jace. J’ai adoré le grand final, qui met en avant Clary et son pouvoir, c’était très ingénieux. Par contre, la résolution des amours contrariées de Jace et Clary m’a semblé trop facile, pourquoi vouloir un happy-end à tout prix ? Bref, un troisième tome qui relève le gant, efficace et haletant, qui nous fait passer un agréable moment de lecture.

 

Verdict : Avec les honneurs

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article