Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Carlos Ruiz ZAFON] - Marina

com

marina.gifÉdition Robert Laffont (301p)
Titre original : Marina (1999)

Résumé :
Oscar Drai, quinze ans, a disparu pendant une semaine du pensionnat où il est interne.
Où est-il allé et que lui est-il arrivé ? Quand l’histoire commence, Oscar vagabonde à travers Barcelone. Attiré par une mystérieuse maison apparemment abandonnée, il pénètre à l’intérieur. Se croyant seul, il commence ses investigations. Alors qu’il est en train d’examiner une curieuse montre à gousset laissée sur une table, il se rend compte que quelqu’un l’observe. Terrorisé, il s'enfuit. En rentrant au pensionnat, il s’aperçoit qu’il a gardé la montre.

Tenaillé par les remords, il retourne quelques jours plus tard dans la grande maison. Il y fait alors la connaissance de Marina, fille du propriétaire. Elle a son âge, de l’audace et une intelligence très vive. Elle entraîne son nouveau compagnon dans l’élucidation d’un mystère qui la tourmente : au coeur du plus vieux cimetière de Barcelone, une vieille femme voilée visite une tombe anonyme sur laquelle figure le dessin d’un papillon noir.

Qui est-elle, et qui dort sous la pierre tombale ? En menant leur enquête, les deux adolescents franchissent les limites d’une propriété privée délaissée. Dans la serre qui la jouxte, des pantins en partie amputés de leurs membres pendent dans les airs. Soudain, ils descendent lentement et semblent s’animer. Une odeur pestilentielle envahit la serre… Sur le fronton, un papillon noir identique à celui de la tombe paraît contempler l’épouvantable scène.
Parcourant les plus effrayants endroits de Barcelone, s’égarant dans les entrailles de souterrains où vivent des créatures de cauchemar, s’enfonçant dans les coulisses d’un inquiétant théâtre désaffecté, Oscar et Marina réveillent les protagonistes d’une tragédie vieille de plusieurs décennies. La vengeance est en route, mue par une armée de fantômes, guidée par un savant de génie et une amoureuse désespérée.

Entraînés dans la folie homicide de ces ombres tout droit sorties du passé, Oscar et Marina frôlent la mort. Pourtant, celle-ci les attaquera là où ils ne l’attendaient pas..

Ce que j’en ai pensé :


  En tant que roman préféré de l’auteur, Marina est une curiosité…au charme incontestable.

  Oscar, le héros de ce roman, est un jeune homme sympathique, un peu réservé et solitaire qui aime à se balader dans les rues vides de Barcelone. Difficile d’imaginer pour lui que sa vie va changer du tout au tout le jour où il mettra le pied dans une propriété qu’il croit inhabité…et difficile pour le lecteur aussi, qui se retrouve plongé dans une intrigue qui oscille entre ésotérisme, fantastique, roman d’amour et drame contemporain.

  Marina est tout ça à la fois et bien plus encore. Car le récit est double et se suit en parallèle : d’abord la relation naissante entre Marina et Oscar puis l’histoire de cette mystérieuse dame en noir qu’ils croisent au détour d’un cimetière…Mais chut ! Je ne vous en dirai pas plus sur l’intrigue qui perdrait de son charme.

  L’écriture de Carlos Ruiz Zafon est très poétique, très belle, pleine de vie. Il restitue à merveille les venelles de Barcelone en leur donnant charme et mystère, une ambiance de brume qui cache bien des choses maléfiques en son sein. Je dois dire que j’ai été conquise par cette plume qui nous immerge si bien dans cette ville au charme désuet (et que j’ai eu la chance de visiter).

  La narration m’a un peu moins plu cependant. Tel personnage raconte son histoire à Oscar (« …et il me raconta son histoire ») et cela arrive plusieurs fois. J’ai trouvé cette marnière de faire un poil agaçant et lourd. Rien de très rébarbatif cependant.

Les personnages sont touchants, surtout la belle Marina et son cher papa, German, qui ont eu une vie plutôt chaotique. Leurs amours sont contrariées et tragiques, une des parties qui m’a le plus charmé du récit et surtout le plus émue…

  L’ambiance est sombre, mystérieuse dès le départ, voire carrément glauque et surnaturelle sur la fin. Tout ça est très bien restitué et l’intrigue prend aux tripes tant elle est étourdissante…et étonnante ! Je ne m’attendais pas à un roman si étrange, car oui Marina est un roman étrange mais plaisant.

  La fin m’a tout de même un peu déstabilisée : c’est très cauchemardesque et il faut bien avouer, un poil grand-guignolesque !

En conclusion :
Un roman qui dégage beaucoup de choses : de l’angoisse, du mystère, du romantisme, de la tragédie. Marina est un récit bizarrement envoûtant qui baigne dans une ambiance surnaturelle, qui nous parle d’amours contrariées et de folie…On pourra lui reprocher d’être un chouïa tiré par les cheveux, mais l’écriture de Zafon est un délice.


Verdict : Avec les honneurs

rock

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Robert Laffont pour ce partenariat !

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurore 06/02/2011 23:21


J'ai lu "l'ombre du vent" et "le jeu de l'ange" ils sont vraiment très interressant (à lire dans cet ordre, c'est important). Je languis de lire "Marina", j'apprécie le style d'écriture de cet
auteur et son goût pour mélanger l'historique de la ville de Barcelone avec le surnaturel. Je vous conseille de lire ses deux premiers romans, ils se lisent très vite malgré leur taille.


nymeria 08/02/2011 17:46



Vous me donnez vraiment envie de ressortir "L'ombre du vent" de ma PAL Comme vous, j'aime beaucoup la façon dont la
ville de Barcelone est ancrée dans le livre (bon, j'aime Barcelone tout court !). Par contre, je ne savais pas qu'il fallait lire ces deux romans dans cet ordre, sont-ils complèmentaires ? Merci
de votre passage et de votre commentaire Aurore !



Penelope 28/01/2011 13:49



J'ai bien aimé ce livre moi aussi, et notamment la touche fantastique du récit



nymeria 31/01/2011 09:41



J'avoue que j'ai été étonnée au début par la tournure fantastique, je ne savais pas que Zafon y avait recours (j'avais dans l'idée que ses romans étaient plus ancrés dans la réalité ) Mais c'était une bonne surprise finalement ! Merci de ta visite Penelope !



Christophe G. 13/01/2011 02:34



Après l'Ombre du vent et Le jeu de l'ange c'est tout naturellement que je comptais me lancer dans Marina, bien content d'avoir ton avis, un grand merci.



nymeria 20/01/2011 14:12



De rien Christophe ! J'espère que Marina te plaira aussi. Par contre, je ne sais pas si c'est le
meilleur roman de l'auteur, je n'ai pas lu les autres. Quel est ton préféré ? J'ai toujours L'ombre du vent dans ma PAL, il faut vraiment que je m'y mette


Merci pour ton commentaire !



Candice 12/01/2011 07:10



Le résumé me parle, mais en même temps, je ne suis pas convaincue... Je pense attendre de lire d'autres avis pour l'ajouter ou non à ma liste :)


 


Au fait, réussis-tu à accéder à Livraddict ?



nymeria 20/01/2011 13:58



Oui, pas de problème pour me connecter. Mais le forum subit une restructuration en ce moment, c'est peut être pour ça que tu as eu des problèmes ? Bon, ton message remonte au 12 alors je ne sais
pas si tu as toujours des problèmes...


Tu as tout à fait raison d'attendre de lire d'autres avis, c'est toujours ce que je fais aussi. C'est sympa de lire des ressentis divergents, ça permet de mieux se faire une idée. Merci de ton
passage Candice !



Sybille 10/01/2011 13:58



je n'ai pas encore lu un livre de cet auteur, mais j'ai l'ombre du vent dans ma PAL ! En tout cas, celui ci m'intrigue...



nymeria 20/01/2011 13:53



Comme toi, j'ai L'ombre du vent dans ma PAL. Marina étant beaucoup plus court, je ne suis pas mécontente d'avoir commencé par celui-là. Merci pour ton commentaire !