Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Andrew PETERS] - Ravenwood, tome 1 : La Forêt d'Arborium

com

ravenwoodParu le : 10/03/2011
Éditeur : La Martinière Jeunesse
ISBN : 978-2-7324-4577-9
Nb. de pages : 430

Résumé :
Ark est un jeune apprenti plombier vivant dans la cité d'Arborium, construite à des kilomètres du sol, dans les arbres géants de la forêt du même nom.
Un jour où il se trouve chez le Haut Conseiller Grasp pour débloquer un tuyau d'égout, il surprend une conversation entre ce personnage détestable et Lady de Fenestra, émissaire secrète d'un autre pays. Ils sont en train de fomenter un coup d'état contre le roi d'Arborium afin de livrer la citée aux mains de l'Empire de Maw, pays de verre et d'acier qui exploitera les ressources naturelles de la forêt et ses habitants, les Dendrens.
Mais les deux comploteurs surprennent Ark, et notre héros n'a dès lors plus qu'une chose à faire : sauver sa vie, la forêt et son peuple. Aux côtés de son meilleur ami et de la jolie Flo, la folle et fabuleuse poursuite commence... Pendant les 7 jours qui le séparent du coup d'Etat, Ark découvre qu'il possède en lui une puissance magique mystérieuse, liée aux corbeaux. Il l'a reçue en héritage de la fondatrice de la Cité, Diana, une scientifique ayant fui la folie des hommes pour venir créer sur cette île une forêt géante, où règnerait la puissance des arbres et l'harmonie entre l'homme et la nature.

Ce que j’en ai pensé :
  J’ai vraiment passé un bon moment de lecture avec Ravenwood. C’est drôle, frais, pétillant et en plus le roman aborde des thèmes contemporains comme l’écologie, le pillage des matières premières et même la guerre et la religion dans une certaine mesure. Bref un roman intelligent à mettre entre toutes les mains, jeunes comme moins jeunes.

  Le petit monde d’Arborium créé de toute pièce par Andrew Peters déploie des trésors d’inventivité et de construction. C’est un univers 100% novateur, extraordinaire, peuplé de petites créatures et d’un bestiaire impressionnant. Tout ce petit monde vit dans une symbiose plus ou moins parfaite, chacun faisant partie d’un bout de la chaîne alimentaire. Corbeaux, rats, vers de farine, Dendrien, Maw, Racineur ... Andrew Peters a réussi à créer un univers fantastique bourré d’originalité et de malice. Un petit bonheur.

  Mais l’originalité ne provient pas seulement de cet univers imaginatif. L’auteur innove également de part son écriture, facétieuse et unique, foisonnant de jeux de mots et d’expressions réinventées pour l’occasion. Andrew Peters s’en est visiblement donné à cœur joie avec le vocabulaire de Ravenwood qui s’inspire de la nature : entre semailles dans les arborichamps et fromage d’arborichèvre, les jurons d’ « elvisbleu » et « nom d’une amanite » s’invitent dans les pages de ce premier tome. Mais l’auteur ne s’arrête pas là et nomme ces protagonistes selon le même système : Mucum, Boisveillant, Corwenna ... Des prénoms plutôt sympathiques pour les gentils de l’histoire quand les ennemis écopent de noms beaucoup moins ragoûtants mais ô combien révélateurs : Salix, Alnus, Petronio... Il suffit de modifier ou de soustraire certaines lettres pour obtenir des appellations pour le moins... étonnantes ! D’ailleurs le roman est parsemé d’une pointe d’humour scatologique, les héros de l’histoire étant deux plombiers qui passent leur temps dans les égouts à déboucher les WC... Des plaisanteries un peu vaseuses, mais qui font rire ou sourire au vu des situations.


«  - Je crois savoir où nous sommes : à seulement deux cent mètres des appartements royaux.
- Tu es devin maintenant ?
- Non, imbécile. Regarde !
A leurs pieds, un tuyau comportait un blason royal un peu crasseux. […]
- Très malin !
Ark était fier de son travail de détective.
- Ce conduit ne déverse que des produits royaux.
- Peut être, mais l’odeur est la même, ironisa Mucum. »


  De plus les calembours et autres contrepèteries sont là pour alléger l’atmosphère, car le roman porte un message écologique puissant, sur le gaspillage des ressources naturelles de notre planète, les Maw cherchant ici à piller les matières premières de la forêt d’Arborium. La guerre imminente que devra essuyer Ark et ses amis donne à réfléchir sur notre monde d’une certaine manière et le procédé utilisé par Andrew Peters est ingénieux, car tout en restant divertissant, « Ravenwood » est aussi un roman intelligent.

  Enfin, un petit mot sur l’objet livre en lui-même, qui non content de disposer d’une couverture sublime avec un titre en surimpression qui se finit en branche d’arbre, possède au début de chaque chapitre une petite illustration de corbeau sur une branche. Un très beau et très bon livre en somme, qu’il serait dommage d’occulter. A lire (et offrir) de 12 à 77 ans...

Ma note : 4.5/5

Lu dans le cadre d’un service de presse, merci aux éditions La Martinière Jeunesse.

Print
Repost

Commenter cet article

Andrew Peters 25/05/2011 15:30



I am so excited and honoured to have fans in France! Do you think the book is doing well there? Here is the link to my Ravenwood facebook page. My second book in the series The Glass Forest is
nearly finished and out next year - but not sure if my French publishers have bought the second book yet


http://www.facebook.com/RavenwoodNovel



nymeria 03/06/2011 21:27



*O* Oh! Really ? That's great news ! Maybe I'll read it in english (that way I won't have to wait too long for the French release !)


I think the book is doing well here (it has good reviews anyway !) and I'm pretty sure you have many French fans !


Thanks for the link, I'll check it out.


All best.



Andrew Peters 18/05/2011 16:34



Thanks for your great review! I am honoured that my book is going down so well in France!


all best, Andrew Peters, author of Ravenwood



nymeria 23/05/2011 22:23



I should be the one to thank you for such a great book ! And for visiting my humble blog, it really made my day !
I'll wait impatiently for the volume 2 of Ravenwood ! All best.



Merkillia 04/05/2011 01:32



Il me tente bien celui-là, la couverture est vraiment superbe!



nymeria 10/05/2011 17:48



C'est vrai qu'il est beau *O*!! L'histoire était assez rigolotte en plus, je me suis bien fendue la margoulette, comme on dit  ! XD