Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

Avides Lectures

Mes dernières lectures, coups de cœur ou déceptions, de la fantasy aux grands classiques.

[Aimée CARTER] - The Goddest test, tome 1

com

the-goddess-testPublié en Avril 2011
ISBN: 0-373-21026-4 / 978-0-373-21026-8
Éditeur : Harlequin Teen
Nbr de pages: 304
Lu en version numérique grâce à Netgalley.
Le site d’Aimée Carter : http://www.aimeecarter.com/

Curieux ? Un extrait ici !


Résumé :
It's always been just Kate and her mom-and now her mother is dying. Her last wish? To move back to her childhood home. So Kate's going to start at a new school with no friends, no other family and the fear her mother won't live past the fall.

Then she meets Henry. Dark. Tortured. And mesmerizing. He claims to be Hades, god of the Underworld-and if she accepts his bargain, he'll keep her mother alive while Kate tries to pass seven tests.

Kate is sure he's crazy-until she sees him bring a girl back from the dead. Now saving her mother seems crazily possible. If she succeeds, she'll become Henry's future bride, and a goddess.

If she fails...

Ce que j’en ai pensé :
  Le titre m’a tout d’abord intrigué (serait-ce enfin autre chose que des vampires, des loups-garous et des anges ?), le résumé et la couverture ont fait le reste. En tant que grande fan de mythologie, ce roman avait tout pour me plaire, et malgré quelques petits défauts, je ne regrette pas ma découverte.

  Premier roman d’une trilogie à venir (et oui, encore une !), mais surtout premier roman de cette jeune auteure de 25 ans, « The goddess test » se propose de revisiter un des mythes les plus célèbres de la mythologie grecque, celui de Perséphone et de son enlèvement par Hadès, le dieu des Enfers. « The goddess test » est donc un roman fantastique, mêlant mythologie et romance dans une mesure plus ou moins égale.

  Tout d’abord, il faut saluer le talent narratif d’Aimée Carter, qui malgré son jeune âge signe un premier roman harmonieux, bien rythmé et assez prenant. J’ai trouvé son style gracile et drôle, avec son lot de situations et d’expressions cocasses ou touchantes qui en fait une lecture très agréable. L’auteur réussit à nous émouvoir lorsqu’elle décrit la relation de Kate et de sa mère, gravement malade. Leur relation étant la base même de l’intrigue, il était primordial qu’elle soit bien menée. Heureusement, c’est le cas, et le roman est poignant et chargé en émotions, sans être larmoyant. Et c’est ce qui m’a le plus charmé dans ce roman, la relation mère-fille qui est vraiment très belle, l’auteure ayant réussi à nous faire ressentir de l’empathie envers ses personnages.

  Kate, notre héroïne est d’ailleurs un personnage au caractère bien affirmé. Très mature pour son âge et ayant la tête sur les épaules, c’est une jeune fille sérieuse dont la vie tourne autour de sa mère mourante. Exit les sorties et les relations amoureuses pour elle. Altruiste jusqu’à l’extrême, la jeune fille peut agacer tant elle éprouve de la gentillesse envers chacun, et même envers de vagues connaissances. J’avoue que ça a été mon cas, car certaines de ses réactions m’ont semblé un brin irréaliste. Vous donneriez votre vie pour une inconnue, vous ? Si certaines de ses réactions sont concevables, (car on comprend que la vie lui parait vide et vaine sans sa mère qui se meurt) je suis quand même restée plus d’une fois stoïque face à son dévouement envers certains personnages qu’elle venait à peine de rencontrer... Sa personnalité m’a rappelé la Tooru de Fruits Basket, le manga de Natsuki Takaya. Bref, vous l’aurez compris, l’héroïne peut s’avérer un chouïa exaspérante !

  Son pendant masculin, Henry, me laisse quant à lui une impression mitigée. J’ai beaucoup aimé son flegme, so british, qui détonne tellement avec sa fonction de dieu des enfers. Là où l’on aurait pu s’attendre à un être frustre et cruel, l’auteure nous offre un Hadès courtois et raffiné, un peu à la manière d’un dandy. Ce qui est dommage, c’est qu’au lieu d’aller au bout de cet archétype, Aimée Carter choisit d’en faire un personnage apathique et indécis, là où il aurait fallu de la nonchalance et de l’indifférence. Dommage.
  Pour le reste, l’intrigue gravite autour du fameux test, composé de sept épreuves, que doit passer Kate pour devenir la nouvelle reine des Enfers. La romance est au rendez-vous, mais reste très légère (pas de passion dans l’air j’en ai peur !). Les fans du romantisme apprécieront néanmoins. Pour ceux qui sont au fait du mythe de Perséphone aux Enfers, « The goddess test » ne les étonnera point, et certaines révélations finales risquent un peu de tomber à plat. Je vous conseille donc, ne pas PAS vous renseigner à ce sujet, si vous souhaitez lire le roman (ça serait dommage de s’auto-spoiler). Néanmoins, le roman reste suffisamment intriguant et enlevé pour plaire même aux mythologiqueux (comment ça, ça n’existe pas ?), l’auteure ayant pris le soin de cacher un traître parmi les proches de Kate (on dévie donc un peu du mythe).

  En bref, quelques points négatifs, tel qu’un problème de personnalisation de ses protagonistes un peu maladroit (et qui aurait pu être mieux tourné). Cependant, « The goddess test » étant un premier roman, on passe vite outre ses défaillances pour se concentrer sur ses points forts : un roman bien écrit, au thème original et intéressant, et qui remet la mythologie au goût du jour pour (mon) notre plus grand plaisir. Ne boudez donc pas cette jeune auteur, qui visiblement a du talent et qui promet de bonnes choses dans l’avenir. A savoir le tome 2 « Goddess Interrupted » à paraître en Février 2012, et le tome 3 prévu pour novembre 2012 !

Ma note : 3.5/5

Print
Repost

Commenter cet article

Luna 04/06/2011 10:32



Tu aiguises ma curiosité !


Ce livre me tenterai bien malgré ton avis un petit peu mitigé...


Merci d'être passée et bon weekend !



nymeria 25/06/2011 21:08



C'est un bon roman bien qu'il y ait quelques petits défauts. Pour un premier roman, on lui pardonne facilement 
Merci de ton passage !



didi8921 01/06/2011 10:49



ohlala c'est tentant ça ^^ j'aime bien aussi les livres en rapport avec les mythologies. je le note ! Beijinhos



nymeria 03/06/2011 22:43



Mais oui, j'aime tenter les gens ! Le mythe de Perséphone aux enfers est un de mes préférés je dois dire, et l'auteure
l'exploite très bien. N'hésite pas si tu as l'occasion de le lire. Beijinhos tambem ^^



Lady K 01/06/2011 08:01



J'avais repéré sa couverture (sans lire le résume, honte à moi !) et ce que tu écris là me donne vraiment envie de le lire ! Je ne suis pas très informé sur ce mythe, mais d'après ce que tu dis
c'est pas plus mal, donc j'espère tenter l'expérience :P



nymeria 03/06/2011 22:41



Moi aussi ça m'arrive de repèrer de jolies couv' sans lire les résumés ! Et c'est vrai que c'est mieux si tu ne connais pas le mythe, la découverte sera totale !


Tu vas essayer la vo ? Elle est plutôt abordable je dois dire... Et je ne sais pas du tout si le livre est licensié en France (mais ça ne m'étonnerait pas !) Merci de ta visite !